Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

How do nuclear medicine physicians deal with ethical aspects of communicating results to patients after PET performed for oncological indications? A French National Survey - 20/04/18

Comment les médecins nucléaires prennent-ils en compte les aspects éthiques dans la communication des résultats aux patients réalisant une TEP d’indication oncologique? Une étude nationale française

Doi : 10.1016/j.jemep.2017.12.007 
S. Gonzalez a, b, , P. Le Coz b, A.E. Abdullah a, M. Tondeur c, A. Loundou d, N. Griffon e, C. Colavolpe a, K. Baumstarck d, G. Bonardel f, O. Mundler a, D. Taieb a
a Department of Nuclear Medicine, La Timone University Hospital, European & Center for Research in Medical Imaging, Aix-Marseille University, Marseille, France 
b UMR 7268 ADéS, Aix-Marseille University-EFS-CNRS, Espace Ethique Méditerranéen, Timone University Hospital, 13385 Marseille, France 
c Department of Radioisotopes, University Hospital St Pierre, Brussels, Belgium 
d Department of Public Health, EA3279 Self-perceived Health Assessment Research Unit, La Timone University, Aix-Marseille University, Marseille, France 
e Department of Biomedical Informatics, Rouen University Hospital Cour Leschevin, Rouen University & LIMICS Inserm UMRS 1142, 1, rue de Germont, 76031 Rouen cedex, France 
f Department of Nuclear Medicine, Centre cardiologique du Nord, 32–36, rue des Moulins-Gémeaux, 93200 Saint-Denis, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Summary

Objectif

There are no guidelines regarding the content of information to be delivered in nuclear medicine. This study aimed at describing practices of French nuclear medicine physicians concerning results communication to patients undergoing PETs for oncological indications.

Methodes

A survey was performed among French nuclear medicine physicians using an electronic questionnaire.

Resultats

The study included 250 nuclear medicine physicians. Their practices regarding communication of PET results to patients were heterogeneous: (1) pre- and/or post-PET consultations were systematic for 56%, adapted on a case-to-case basis for 35%, and never performed for 9% of respondents; (2) oral communication of results was systematic for 13%, adapted on a case-to-case basis for 63%, and never performed for 24% of respondents. Working in a private center, presence of post-PET consultations, being older and more years of experience were significantly associated with more oral communication of results. Finally, 80% of physicians admit that current recommendations are not clear enough.

Conclusion

The heterogeneity of practices among French nuclear medicine physicians concerning communication of PET results to patients probably results from lack of clear recommendations. An inter-collegial, ethical, and multi-disciplinary reflection is needed to better guide nuclear medicine physicians in relation to the communication of results to patients suffering from serious disease.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objective

A ce jour, il n’existe pas de recommandations concernant le contenu de l’information à délivrer en médecine nucléaire. L’objectif de notre étude était de décrire les pratiques des médecins nucléaires français concernant la communication des résultats au patient réalisant une TEP pour une indication oncologique.

Methods

Une enquête a été réalisée auprès des médecins nucléaires français à l’aide d’un questionnaire éléectronique.

Results

L’étude a inclus 250 médecins nucléaires. Leurs pratiques vis-à-vis de la communication des résultats de la TEP aux patients étaient hétérogènes : (1) une consultation avant et/ou après la TEP était réalisée systématiquement pour 56 %, au cas par cas pour 35 % et jamais réalisée pour 9 % des répondants ; (2) la communication orale des résultats était systématique pour 13 %, adaptée au cas par cas pour 63 % et jamais réalisée pour 24 % des répondants. Travailler dans un centre privé, réaliser une consultation après la TEP être plus âgé et avoir un nombre d’années d’exercice plus élevé étaient des facteurs significativement associées à une délivrance orale du résultat plus fréquente. Enfin, il apparaît que les recommandations actuelles ne sont pas assez claires pour 80 % des médecins nucléaires.

Conclusion

Cette hétérogénéité des pratiques en médecine nucléaire vis-à-vis de la communication des résultats de la TEP résulte probablement du manque de recommandations. Une réflexion collégiale, pluridisciplinaire et éthique reste à mener pour mieux guider les médecins nucléaires vis-à-vis de la communication des résultats aux patients atteints d’une pathologie grave.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Communication, Ethics, Patient physican relationship, PET/CT

Mots clés : Communication, Éthique, Relation médecin-malade, TEP/TDM


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 4

P. 43-50 - janvier 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Health zones in Oregon: Exploring an ethical deliberation process in county public health
  • K.M. Dirksen, S.D. Present, P. Mason, D. Emerick
| Article suivant Article suivant
  • Usage de toxiques et mesures pénalement ordonnées : les difficultés inhérentes à leurs applications
  • E. Christin, J. Hiquet, J. Fougas, O. Dubourg, S. Gromb-Monnoyeur

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.