Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Adenocarcinome rectal révèle par des métastases périnéales simulant une maladie de crohn cutanée - 28/04/18

Doi : 10.1016/j.annder.2018.03.009 
A. Deh , B.A. Diatta, M. Diallo, M. Ndiaye, S. Diadie, K. Diop, B. Seck, S.O. Niang
 Service de dermatologie hôpital Aristide le dantec, Dakar, Sénégal 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les métastases cutanées des adénocarcinomes rectaux sont rares et se traduisent le plus souvent sous forme de nodules sous-cutanés de siège abdominal. Les localisations périnéales ont été très exceptionnellement observées. Nous rapportons l’observation de métastases périnéales révélatrices d’un adénocarcinome rectal, particulières par leur présentation à type de maladie de Crohn cutanée.

Observation

Un homme âgé de 47 ans, aux antécédents de constipation chronique, était hospitalisé pour des lésions ulcérées et papulo-nodulaires de la région ano-périnéale évoluant depuis 1 mois. L’examen clinique montrait des ulcérations en coup de couteau, un lymphoedème scrotal et des nodules fermes non inflammatoires de la région périnéale et des poly adénopathies inguinales d’allure tumorale. Le toucher rectal notait une induration des parois du canal anal. L’examen histopathologique d’un nodule cutané était en faveur d’un adénocarcinome papillaire. La coloscopie montrait une tumeur du canal anal. L’examen anatomopathologique de la biopsie de la tumeur rectale montrait un adénocarcinome moyennement différencié. Le scanner thoraco-abdomino-pelvien objectivait des adénopathies inguinales bilatérales et de multiples nodules pulmonaires. Une chimiothérapie palliative selon le protocole (Xeloda+Oxaliplatine) était proposée. L’évolution était fatale 2 semaines après la première cure de chimiothérapie.

Conclusion

Les métastases périnéales d’adénocarcinomes rectaux peuvent être la présentation initiale de ces tumeurs. En plus, la présentation clinique peut simuler à tout point de vue une maladie de Crohn cutanée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 145 - N° 4S

P. A19 - mai 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Une cause rare de dactylite multiple des doigts : une forme méditerranéenne de la maladie de Kaposi
  • C. Chouk, N. Litaiem, M. Jones, A. Chamli, S. Rammeh, N. Ezzine, F. Zeglaoui
| Article suivant Article suivant
  • Le Dermatofibrosarcome de Darier et Ferrand : une tumeur cutanée particulière, à propos de 26 cas
  • A. Toumi, N. Mahdhi, M. Chaieb, I. Ernez, Y. Haj Hassine, A. Abid

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.