Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Blue rubber bleb nevus syndrome : un nouveau cas traité par sirolimus - 28/04/18

Doi : 10.1016/j.annder.2018.03.015 
Z. Kaddioui , F. Hali, F.Z. El Fetoiki, S. Chiheb
 Chu ibn rochd casablanca–dermatologie, quartier des hopitaux, Casablanca, Maroc 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le « blue rubber bleb nevus syndrome » (BRBNS), encore appelé syndrome de Bean, caractérisé par des malformations veineuses multifocales, essentiellement cutanées et gastro-intestinales [1]. Nous en rapportons un cas de localisation cutanée, digestive et cérébrale.

Observation

Patiente de 22 ans, issue d’un mariage consanguin de 1er degré, admise pour de multiples masses cutanées angiomateuses évoluant depuis l’âge de 11 ans. Dans ses antécédents on notait une constipation avec des épisodes de mélénas chroniques traités par transfusions sanguines depuis l’âge de 6 mois. La patiente a été opérée pour une invagination intestinale aiguë avec exérèse chirurgicale de plusieurs masses digestives. L’examen clinique objectivait une pâleur cutanéo muqueuse diffuse et une hypotension à 10/6 et de multiples masses bleutées diffuses, en tétine de caoutchouc, molles, de tailles variables, douloureuses par moment, compressibles, non chaude et sans thrill à l’auscultation. On note également le même aspect au niveau de la face inférieur de la langue et du 3e ongle gauche. Le reste de l’examen clinique était sans particularité hormis une tuméfaction cervicale. Le bilan biologique était normal en dehors d’une anémie hypochrome microcytaire à 5,1g/dL avec une ferritinémie basse à 6,1. L’exploration digestive avait montré de multiples lésions angiomateuses duodénales et iléo-coliques dont la biopsie avait objectivé la présence d’ectasies vasculaires. Dans le cadre du bilan d’extension, un angioscanner thoracoabdominale et entéroscanner, ainsi qu’une IRM cérébrale avaient retrouvé respectivement une angiomatose hépatique et intestinale avec une malformation cérébrale vasculaire pariétal gauche. L’échographie cervicale avait montré un nodule thyroïdien TIRADS 4A avec des microkystes méritant une surveillance à 6 mois. Devant ce tableau clinique, le diagnostic du BRBNS a été évoqué et le sirolimus par voie orale a été démarré à la dose de 1,6mg/m2/j avec un dosage plasmatique régulier et transfusions. L’évolution était favorable avec une bonne tolérance clinique, disparition des mélénas et régularisation du transit à J13. Deux lésions plantaires gênant la marche ont été traitées par laser N-YAG avec une bonne évolution clinique. La patiente n’a pas refait d’anémie.

Discussion

La particularité de notre observation réside dans la rareté du syndrome de Bean. C’est une maladie congénitale survenant le plus souvent de façon sporadique [2]. Elle touche aussi bien les hommes que les femmes et sa morbi-mortalité dépendent de la localisation de ces angiomes par rapport aux organes vitaux, ainsi que la sévérité de l’atteinte viscérale, plus particulièrement l’hémorragie digestive [1]. Sa prise en charge est médico chirurgicale. Le sirolimus est un nouveau traitement prometteur et bien toléré et devrait être considéré comme le traitement de 1re ligne des malformations vasculaires cutanées et digestives [3].

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 145 - N° 4S

P. A21-A22 - mai 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cutis verticis gyrata du vertex, dans sa forme primaire essentielle et d’installation brutale
  • A. Coutellier, H. Yildiz, L. Marot, D. Tennstedt, M. Baeck
| Article suivant Article suivant
  • Morphée généralisée induite par la Cocaïne
  • N. Aqil, S. Mrabat, H. Baybay, S. Gallouj, F.Z. Mernissi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.