Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Lignes de Mees au cours du lupus érythémateux systémique - 28/04/18

Doi : 10.1016/j.annder.2018.03.048 
S. Harbaoui 1, N. Litaiem 1, , M. Jones 1, C. Chouk 1, F. Jaziri 2, N. Ezzine 1, F. Zeglaoui 1
1 Service de dermatologie, hôpital Charles-Nicolle, Tunis, Tunisie 
2 Service de médecine interne A, hôpital Charles-Nicolle, Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La leuconychie transversale, aussi connue sous le nom des lignes de Mees (LM), a été décrite pour la première fois par Mees en 1919, associée à une intoxication à l’arsenic. Ces lignes peuvent également être dues à diverses conditions comme les traumatismes, les carences nutritionnelles, les maladies infectieuses, les médicaments notamment la chimiothérapie. L’association à un lupus érythémateux systémique (LES) est rarement rapportée.

But

Nous rapportons une observation de ces LM survenant au cours d’un LES et discutons leur signification.

Résultats

Il s’agissait d’une patiente âgée de 24 ans, suivie depuis 2 ans pour une néphropathie lupique sous corticothérapie orale et nivaquine, et consultant en dermatologie pour des lésions cutanées et des phanères survenant suite à une exposition solaire. L’examen dermatologique montrait des plaques annulaires érythémato-kératosiques en périphérie et atrophiques au centre siégeant au niveau du visage et des sillons rétro-auriculaires évoluant depuis 2 mois. L’examen des cheveux révélait des plaques érythémato-squameuses alopéciques. L’examen des ongles montrait une onychopathie segmentaire à type de stries blanchâtres transversales d’allure synchrone au niveau des ongles du 2e et 4e doigts droits et des 4e et 5e doigts gauches compatibles. Le diagnostic de lésions de lupus discoïde associées à des LM a été retenu. Une corticothérapie locale (bêtaméthasone pommade) a été prescrite pour les plaques de lupus discoïde avec une bonne évolution. Une progression synchrone des LM proximo-distale à la vitesse de repousse de l’ongle a été notée après 1 mois.

Conclusion

Les localisations unguéales du LES sont assez fréquentes et non spécifiques. Elles incluent plusieurs aspects : une onycholyse, une hyperkératose distale, des hémorragies en flammèche, une érythronychie, des lignes de Beau et rarement les LM. Les LM sont des lignes blanchâtres parallèles à la lunule qui résultent d’une altération de la matrice unguéale. Elles varient en largeur et progressent vers l’extérieur avec la croissance de l’ongle. Au cours du LES, les LM correspondent à une parakératose matricielle. Pour certains auteurs, les LM semblent servir d’indicateur pour l’activité de la maladie au cours du LES. Chez notre patiente, les LM permettent de dater de début de la poussée de LES et étaient concomitantes à l’apparition des lésions de lupus discoïde suite à une exposition solaire. La découverte de LM doit faire rechercher une origine toxique (arsenic) ou médicamenteuse, qui était absente chez notre patiente.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 145 - N° 4S

P. A34-A35 - mai 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Efficacité de l’association pentoxifylline et doxycycline dans le traitement de l’aphtose buccale récidivante associée à la maladie de Behçet
  • C. Chouk, N. Litaiem, M. Jones, S. Harbaoui, O. Midassi, S. Rammeh, N. Ezzine, F. Zeglaoui
| Article suivant Article suivant
  • Profil épidémio-clinique, histologique et thérapeutique du syndrome de Sweet : à propos de 25 cas
  • S. Harbaoui, N. Litaiem, M. Jones, C. Chouk, N. Ktari, S. Rammeh, N. Ezzine, F. Zeglaoui

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.