Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Mycétomes en Tunisie : étude rétrospective de 41 ans (1976–2017) - 28/04/18

Doi : 10.1016/j.annder.2018.03.053 
N. Ferjani 1, N. Litaiem 1, , M. Jones 1, S. Harbaoui 1, O. Midassi 1, S. Rammeh 2, N. Ezzine 1, F. Zeglaoui 1
1 Service de dermatologie, hôpital Charles-Nicolle, Tunis, Tunisie 
2 Service d’anatomopathologie, hôpital Charles-Nicolle, Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les mycétomes se définissent comme un processus pathologique au cours duquel des agents fongiques ou actinomycosiques d’origine exogène produisent des grains. Les grains noirs orientent vers une étiologie fongique, les grains rouges vers une étiologie actinomycosique. Les grains blancs ou jaunes ne sont pas discriminants. Les zones d’endémie principales des mycétomes sont les régions tropicales et subtropicales semi-désertiques. Les mycétomes sont très rares en Tunisie.

But

Étudier les aspects épidémiologiques, cliniques, diagnostiques, thérapeutiques et pronostiques des mycétomes en Tunisie.

Méthodes

Nous avons réalisé une étude rétrospective colligeant tous les patients qui présentaient des tuméfactions fistulisées avec émission des grains consultant au service de dermatologie de l’hôpital Charles-Nicolle de Tunis sur une période de 41 ans (janvier 1976–décembre 2017).

Résultats

Le diagnostic de mycétome était retenu chez 15 patients (âge moyen 33 ans) sur des critères cliniques, histologiques et biologiques. La durée d’évolution était de 12 ans en moyenne. L’agent pathogène n’était identifié que dans 10 cas (4 actinomycosiques et 6 fongiques). Les grains étaient noirs (4 cas), blancs (7 cas) et jaunes (2 cas). Les espèces actinomycosiques étaient Actinomadura madurae (2 cas) et Sreptomyces somaliensis (2 cas) et les espèces fongiques étaient Madurella mycetomatis (4 cas) et Pseudalleschia boydii (2 cas). Les lésions siégeaient exclusivement au niveau des pieds chez 14 malades dont 11 avaient une origine rurale et 4 rapportaient la notion de microtraumatismes antérieurs. La localisation extrapodale était notée chez un patient qui était le seul à présenter une atteinte bifocale (visage et périnée). Une atteinte osseuse était retrouvée chez 10 patients à type d’ostéite (7 cas) ou de déminéralisation (2 cas). Une antibiothérapie était instaurée chez 12 patients (cotrimoxazole/ampicilline dans 4 cas ; cotrimoxazole/amoxicilline dans 1 cas et cotrimoxazole/dapsone dans 1 cas). Les eumycétomes par du kétoconazole per os (200mg/j) (5 cas) et itraconazole 400mg/j (1 cas). Le recours à la chirurgie était l’apanage de 6 cas parmi les 10 patients présentant une atteinte osseuse. L’évolution était favorable dans 9 cas. Trois patients étaient perdus de vue.

Conclusions

En Tunisie, les mycétomes sont sporadiques et souvent méconnus, ce qui explique en partie le retard diagnostique et thérapeutique et le recours fréquent à la chirurgie qui peut être mutilante. Le pronostic fonctionnel et esthétique est souvent mis en jeu avec un retentissement psychique et socio-économique important.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 145 - N° 4S

P. A36-A37 - mai 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Sarcoïdose alopéciante du cuir chevelu : une cause rare d’alopécie cicatricielle
  • C. Chouk, M. Jones, N. Litaiem, F. Alaoui, N. Ezzine, S. Rammeh, F. Zeglaoui
| Article suivant Article suivant
  • Prise en charge thérapeutique des onychomycoses en Tunisie
  • S. Gara, N. Litaiem, S. Bouhlel, M. Bouchakoua, M. Jones, S. Trabelsi, N. Ezzine, S. Khaled, F. Zeglaoui

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.