Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le délire d’infestation cutanée à propos d’un cas, avec revue de la littérature - 28/04/18

Doi : 10.1016/j.annder.2018.03.065 
A. Bouhamidi 1, , Y. Mamouni Alaoui 2, N. Baba 1, N. Hjira 1, M. Boui 1
1 Service de dermatologie, hôpital militaire d’instruction Mohammed V, Rabat, Maroc 
2 Service de psychiatrie, hôpital militaire d’instruction Mohammed V, Rabat, Maroc 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le délire d’infestation cutanée parasitaire, est une pathologie rare, décrite par le neuropsychiatre suédois Karl Axel Ekbom en 1938, trouble qui porte désormais son nom.

Buts

À partir d’un cas clinique et d’une revue de la littérature, nous allons rappeler les caractéristiques épidémiologiques et cliniques de ce syndrome avant de mettre le point sur les difficultés de prise en charge de ces patients.

Observation clinique

M. A.B., âgé de 54 ans, s’est présenté a la consultation de dermatologie pour des plaintes somatiques sous formes de prurit généralisé, apparu dans les suites d’une piqûre par une mouche au niveau de son grand orteil. Il attribuait ces sensations à des insectes grouillant sous sa peau. En voulant confirmer ses dires, il a ramené un récipient contenant des débris organiques qu’il considérait des œufs d’insectes.

L’examen physique a révélé des lésions de grattage d’âges différents. Un bilan réalisé a permis d’écarter toute pathologie organique co-occurrente. Une consultation de psychiatrie a été proposée à notre patient qu’il a accepté difficilement. L’examen psychiatrique a objectivé un syndrome délirant, monothématique, systématisé, en secteur, centré sur l’infestation par les insectes, avec un vécu intense de ce délire.

Le patient a été mis sous antipsychotique (rispéridone 1mg/j). Il est actuellement toujours suivi en consultation psychiatrique.

Discussion

Le syndrome d’Ekbom, est une entité rare qui touche préférentiellement les femmes. L’âge de début est généralement avancé. la symptomatologie est caractérisée par la conviction délirante d’avoir la peau infestée par des parasites ou des insectes, aucun signe clinique ou paraclinique de parasitose ne peut être identifié. Ce délire monothématique, s’accompagne généralement d’un vécu anxieux important. Dans la plupart des cas, le patient apporte des preuves de son infestation sous forme d’une boite contenant des « spécimens » (généralement des poils ou des squames).

La prise en charge du syndrome d’Ekbom reste le plus souvent une tâche difficile. Actuellement, selon plusieurs études, les molécules d’antipsychotiques de la seconde génération tel la risperidone, l’olanzapine et l’amisulpride sont les plus recommandées.

Conclusion

Le syndrome d’Ekbom demeure une entité nosologique difficile à classer du point de vie dermatologique, qui nécessite une prise en charge multidisciplinaire pour assurer l’information du patient, le contrôle de la maladie et le soutien psychologique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 145 - N° 4S

P. A41 - mai 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Aspects épidemiocliniques et pronostiques des chéloïdes en Guinée-Bissau
  • A. Bouhamidi, M. EL Amraoui, N. Hjira, M. Boui
| Article suivant Article suivant
  • Le méthotrexate en monothérapie dans le traitement du mycosis fongoïde : expérience du service de dermatologie de Casablanca
  • H. Erraji, H. Ramid, F. Hali, S. Chiheb

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.