Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Paronychies chroniques : une étude de 130 cas - 28/04/18

Doi : 10.1016/j.annder.2018.03.067 
H. Erraji 1, , A. Aboutaam 1, F. Hali 1, M. Soussi 2, S. Chiheb 1
1 Service de dermatologie-vénérologie, CHU Ibn Rochd, Casablanca, Maroc 
2 Service de parasito-mycologie, CHU Ibn Rochd, Casablanca, Maroc 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les paronychies chroniques sont liées à une inflammation des tissus péri-unguéaux, replis sus-unguéal et/ou latéraux évoluant depuis plus de 6 semaines. Leurs causes sont multiples, le plus souvent liées à la disparition de la cuticule [1].

Buts

Étudier les particularités épidémio-cliniques et étiologiques des paronychies chroniques dans notre contexte à travers une série de 130 cas.

Patients et méthodes

Étude rétrospective menée au service de dermatologie du CHU de Casablanca entre 2006 et 2017. Tous les cas de paronychies chroniques diagnostiqués durant cette période étaient inclus. Les données épidémiologiques, cliniques et étiologiques étaient collectées à travers des fiches préétablies.

Résultats

Cent trente cas étaient colligés, incluant 108 femmes et 22 hommes. L’âge moyen était de 42 ans. Quarante patients étaient suivis pour diabète ou autre immunodépression. L’exposition aux irritants était retrouvée chez 63 patients (48 %). Une atteinte polydactylique des mains était notée dans 90 cas (69 %). Le repli proximal était affecté dans 88 cas (67 %). La dystrophie unguéale était observée chez 77 patients (59,23 %). Le Candida était isolé dans 86 cas (66,15 %). L’eczéma de contact était directement en cause dans 25 cas (19 %). D’autres étiologies étaient retrouvées notamment le psoriasis dans 9 cas (7 %), l’onychotillomanie dans 4 cas (3 %), la prise médicamenteuse (rétinoïdes, chimiothérapie, étanercept) dans 3 cas (2 %), des tumeurs bénignes dans 2 cas (1,5 %) et la rétronychie dans un cas (0,7 %). Sur le plan thérapeutique, l’éviction d’irritants et l’utilisation de dermocorticoïdes était de mise. Les antifongiques systémiques étaient prescrits chez les patients ayant une surinfection mycosique.

Conclusion

La dermatite de contact est l’étiologie la plus rapportée de paronychie chronique. Cependant, dans notre étude, le Candida représente la cause la plus retrouvée avec notamment une atteinte polydactylique des mains. En effet, c’est un agent pathogène qui s’associe souvent à une paronychie chronique, toutefois, il n’est pas considéré comme agent causatif, mais plutôt comme une colonisation fongique secondaire faisant suite à une perturbation de la barrière formée par l’éponychium et l’ongle en raison d’une irritation chronique [2]. Cette dernière représente un facteur de risque établi, retrouvé chez 48 % de nos patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 145 - N° 4S

P. A42 - mai 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le méthotrexate en monothérapie dans le traitement du mycosis fongoïde : expérience du service de dermatologie de Casablanca
  • H. Erraji, H. Ramid, F. Hali, S. Chiheb
| Article suivant Article suivant
  • Kératodermie palmo-plantaire acquise récalcitrante : penser au mycosis fongoïde
  • H. Erraji, F. Hali, K. Baline, F. Marnissi, S. Chiheb

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.