S'abonner

De la bouche au nez : les effets psychiques des techniques de chirurgie bariatrique - 03/05/18

From the mouth to the nose: Psychic effects of bariatric surgery procedures

Doi : 10.1016/j.evopsy.2017.06.006 
Matthieu Mencia-Huerta a, , b, c  : Psychologue clinicien, membre du C.R.P.M.S, Chercheur associé C.R.I, rattaché au service de chirurgie générale et digestive, Cristina Lindenmeyer d, e : Psychanalyste, maître de conférence - habilitée à diriger des recherches à l’UFR–E.P. et membre du C.R.P.M.S, chercheuse en délégation au C.N.R.S
a Laboratoire C.R.P.M.S., université Diderot-Paris 7, 5, rue Thomas-Mann, 75013 Paris, France 
b Centre de Recherche sur l’Inflammation, dép. B.C.M.P.P., équipe BADO, UMR 1149 Inserm, ERL CNRS 8252, 16, rue Henri-Huchard, 75018 Paris, France 
c Service de chirurgie générale et digestive, hôpital Bichat-Claude-Bernard, 46, rue Henri-Huchard, 75018 Paris, France 
d UFR des Études psychanalytiques, université Paris Diderot-Paris 7, 5, rue Thomas-Mann, 75013 Paris, France 
e Institut des sciences de la communication ISCC–CNRS, 20, rue Berbier-du-Mets, 75013 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 12
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Il s’agit dans cet article d’interroger les nouvelles pratiques de chirurgie bariatrique dans la clinique de l’obésité puisque les effets qu’elles produisent peuvent s’avérer mystérieux sur le plan organique, parfois problématiques, jusqu’à mettre en échec la démarche thérapeutique initiale. Chez une majorité de patients opérés, l’apparition de modifications olfactives et gustatives à la suite de l’intervention met en lumière le fait que la transformation du corps réel par la chirurgie provoque des effets de remaniements non seulement organiques mais aussi psychiques. Ce bouleversement de l’organisation pulsionnelle et des investissements libidinaux, soutenu par les modifications corporelles, prendrait sa source dans l’actualisation du mécanisme du refoulement « organique » chez le patient opéré. Convoqué par la clinique, ce concept freudien oublié permettrait de tirer des pistes de réflexion pour la compréhension théorique et l’amélioration de la prise en charge psychique des sujets en situation d’obésité et opérés d’une chirurgie bariatrique.

Méthode

Les patients rencontrés ont été opérés d’une chirurgie bariatrique de type Sleeve gastrectomie ou de type Bypass gastrique. Il a été proposé aux patients de parler de leur expérience de la chirurgie bariatrique et du retentissement des modifications corporelles sur leur comportement alimentaire, sur leur rapport au corps et sur leur rapport à l’autre.

Résultats

Les modifications psychosensorielles post-chirurgicales attesteraient de l’actualisation du processus de refoulement « organique » et du remaniement de l’organisation pulsionnelle qui lui est connexe. La coupure du corps réel provoquée par ce type d’intervention va avoir des incidences sur le refoulement « organique » qui va s’actualiser et se renforcer chez le sujet opéré. Les représentations qui, avant l’intervention, amenaient le sujet vers un plaisir organique et psychique auto-érotique vont être ainsi réprimées du champ de la conscience car les conditions d’accès à ce plaisir érogène ont été modifiées. Les objets, notamment alimentaires, qui se liaient par association à ces représentations refoulées, seront perçus consciemment par le sujet comme vecteurs de déplaisir. Ces objets, auparavant source d’un certain plaisir érogène pour le sujet, vont ainsi devenir objets de dégoût et de répulsion après la survenue des changements corporels.

Discussion

Les changements olfactifs et gustatifs dans la perception des aliments représenteraient non seulement l’impact de la chirurgie sur la vie psychique du sujet opéré, mais signaleraient paradoxalement que derrière les aliments qui « refoulent » et qui sont maintenant mis à distance par le sujet se cacherait en réalité ce qui a été refoulé psychiquement lors de l’actualisation du refoulement « organique ». Ces modifications psychosensorielles sélectives et les relations alimentaires particulières qui sont visées par ces changements semblent être régulièrement mises en lien par les patients eux-mêmes avec certains aspects de leur histoire personnelle et intime, avec des souvenirs ou des représentations d’évènements dans lesquels la sexualité infantile s’est retrouvée dans l’écueil, parfois traumatique, du rapport à l’autre. La verbalisation de ces souvenirs-écrans, convoqués depuis ces changements perceptifs sélectifs issus de l’actualisation du refoulement « organique », ouvrirait ainsi une nouvelle voie d’accès vers l’élaboration d’une vérité subjective inconsciente pouvant, par ailleurs, être en lien avec l’édification de la construction symptomatique de l’obésité.

Conclusion

Cette étude souligne l’importance du refoulement « organique » pour penser ces modifications psychosensorielles sélectives après la chirurgie bariatrique et pour comprendre le réaménagement psychique conduisant à ces changements du comportement alimentaire. Il conviendrait de prendre en considération l’impact des éléments spécifiques présents dans la construction symptomatique de l’obésité (oralité, image du corps, structuration familiale), en fonction de leurs différentes modalités d’expression pour chaque sujet, sur le refoulement « organique » après la modification chirurgicale du corps. Mais il s’agirait également de cerner, dans la construction symptomatique propre à chaque sujet, les formes prises originairement par le refoulement « organique » avant même son actualisation par les effets de la chirurgie bariatrique. Ces deux étapes (pré et post-opératoire) sont essentielles pour la compréhension des éléments psychiques conduisant à un échec thérapeutique dans le traitement chirurgical de l’obésité, afin d’améliorer les soins et de limiter une rechute de la maladie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

This study aimed to investigate the new practices of bariatric surgery in the clinical treatment of obesity, since the effects produced by these procedures are organically enigmatic, sometimes problematic, and may cause treatment failure. Thus, in many operated patients, the psycho-sensory changes following surgery, such as olfactory and taste mutations (from “pleasure” to “displeasure”), show that these technical transformations of the body cause organic, and also psychic reorganizations. These disturbances in instinctual organization and in libidinal investments, underpinned by profound bodily changes, seem to originate from the updating of the mechanism of “organic” repression in the patient. Derived from clinical practice, this forgotten Freudian concept raises points of interest for the theoretical understanding and improvement of the psychic management of patients with obesity undergoing bariatric surgery.

Method

The patients investigated were treated with bariatric surgery, including Sleeve gastrectomy or Roux-en-Y Bypass. They were asked to comment on their experience of bariatric surgery and on the impact of the body changes on their eating behaviours, their relationship with the body and with the others.

Results

In most of the patients, bariatric surgery brought about olfactory and taste changes. These psycho-sensory changes seem to attest to an updating of the process of “organic” repression and to a restructuring of the associated instinctual organization. In these patients, cutting into the reality of the body appears to have an impact on “organic” repression, which is reshaped, updated and reinforced for most of the operated subjects. Consequently, the representations that, before surgery, brought the subject organic, psychic, self-erotic pleasure appear to be repressed from the field of consciousness because the conditions underpinning access to this erotic pleasure have been altered. Therefore objects, in particular food items, which are bound by association to these repressed representations, could be consciously perceived by the operated subject as vectors of displeasure. These objects, previously providing erogenous pleasure, will thus become sources of disgust and repulsion following the bodily changes.

Discussion

The olfactory and gustatory modifications in the perceptions of food observed after bariatric surgery underline the impact of this procedure on the psychic life of these patients. Behind the “disgusting” foods now pushed away could lie what was repressed when the “organic” repression was updated. These selective psycho-sensory changes and the dietary relationships affected by these changes seem to be regularly linked by the patients themselves to certain aspects of their personal and intimate history, including memories or representations of events in which infantile sexuality was confronted with the pitfalls of relationships with the others. The verbalization of these screen-memories, appearing after these selective perceptive changes and resulting from the updating of “organic” repression, could thus open a new way of access to the elaboration of an unconscious subjective truth, which may be linked to the elaboration of the symptomatic construction of obesity.

Conclusion

This study underlines the importance of the notion of “organic” repression to approach these psycho-sensory changes after bariatric surgery and to understand the psychic reorganization leading to these changes in eating behaviour. It is important to consider the impact on the process of “organic” repression of the specific elements present in the symptomatic construction of obesity (orality, body image, family structure), according to their different modes of expression for each subject, following surgical modification of the body. In addition, it is important to understand the forms originally taken on by “organic” repression, before its reshaping or updating by the effects of bariatric surgery, in the light of the specificity of the symptomatic construction of each subject. These two pre- and post-operative steps are essential in the understanding of the psychic elements leading to therapeutic failure in the surgical treatment of obesity, in order to improve quality of care and to limit relapses.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Obésité, Refoulement, Olfaction, Trouble du comportement alimentaire, Chirurgie bariatrique, Souvenir écran, Pulsion

Keywords : Obesity, Repression, Olfaction, Eating disorders, Bariatric surgery, Screen-memory, Drive


Plan


 Toute référence à cet article doit porter mention : Mencia-Huerta M, Lindenmeyer C. De la bouche au nez : les effets psychiques des techniques de chirurgie bariatrique. Evol psychiatr XXXX ; vol (no) : pages (pour la version papier) ou URL [date de publication] (pour la version électronique).


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 83 - N° 2

P. 275-286 - avril 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Délire paranoïaque de revendication et passages à l’acte justiciers
  • Romuald Hamon
| Article suivant Article suivant
  • From mouth to nose: Psychic effects of bariatric surgery procedures
  • Matthieu Mencia-Huerta, Cristina Lindenmeyer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.