S'abonner

Pour une clinique différentielle des psychoses et des usages du pharmakon. Les cas particuliers de la schizophrénie et de la mélancolie - 03/05/18

For a differential clinical approach to psychosis and to the use of the pharmacon. The particular instances of schizophrenia and melancholia

Doi : 10.1016/j.evopsy.2017.09.001 
Laure Westphal a, , b  : Docteure en Psychanalyse et Psychopathologie, Chercheure associée, Attachée Temporaire d’Enseignement et de Recherche, Psychologue clinicienne
a Centre de Recherche en Psychanalyse, Médecine et Société (CRPMS) EA 3522, UFR d’Études Psychanalytiques, Université Paris 7 Diderot, Bâtiment Olympe-de-Gouges, 8, rue Albert-Einstein, 75013 Paris, France 
b Intersecteur de Psychiatrie Addictions « La Terrasse », Établissement Public de Santé Maison Blanche, 222bis, rue Marcadet, 75018 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 12
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Cet article interroge l’automédication, la toxicomanie et leurs effets ambivalents, ce qui justifie de réhabiliter le concept de pharmakon. Plus spécifiquement, il s’intéresse aux façons dont le sujet schizophrène et le sujet mélancolique traitent avec lui leurs problématiques psychiques respectives.

Méthode

Une fois l’usage des psychotropes replacé dans son contexte culturel, cette recherche procède, dans une perspective psychanalytique, à l’analyse théorico-clinique de situations de patients schizophrènes et mélancoliques à différents stades de la prise en charge psychothérapique.

Résultats

L’usage de psychotropes permet au sujet schizophrène de substituer au déploiement d’un délire paranoïde la scénarisation d’un fantasme, et au sujet mélancolique de réactualiser un processus de deuil en suspens. À chaque fois, la prise à partie de l’Autre dans le transfert permet à la pulsionnalité de trouver un autre destin.

Discussion

L’aspect transgressif de l’usage de psychotropes n’a pas la même fonction dans la schizophrénie où le sujet manque surtout d’altérité que dans la mélancolie où le sujet souffre au premier chef d’une culpabilité existentielle. Mais il permet à chaque fois au sujet de se déloger de la place où il semblait figé, ce qui modifie réciproquement sa relation à l’Autre.

Conclusions

La toxicomanie et l’automédication ont des effets ambivalents, ce dont le sujet témoigne à l’occasion d’une demande de prise en charge. C’est en lui permettant de subjectiver l’impasse psychique sous-jacente qu’il préférera à l’agir, l’inscription dans le langage et dans le collectif.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Aims

This paper focuses on self-medication, drug addiction, and their ambivalent effects, justifying a return to the concept of the pharmacon. More specifically, it addresses the way in which schizophrenic or melancholic subjects use the pharmacon concept to cope with their respective issues.

Methods

After placing psychotropic use in its cultural context, this research, in a psychoanalytic perspective, sets out to analyse the situations of schizophrenic or melancholic subjects at different stages in their psychotherapy, from the theoretical and clinical viewpoints.

Results

The use of psychotropic medication enables schizophrenic subjects to replace paranoid delusion by the staging of fantasy, and enables melancholic subject to reactivate a latent bereavement process. In each instance, the involvement of the Other in the transfer process provides alternative solutions for their drives.

Discussion

The transgressional aspect of psychotropic drug use does not have the same function in schizophrenia, where the subject mostly lacks otherness, as in melancholia, where the subject mostly suffers from existential guilt. But in each instance it enables the subject to move on from a place where he seemed to be rooted, which modifies his relationship with the Other.

Conclusion

Drug addiction and self-medication produce ambivalent effects, as evidenced by the patient when he seeks therapy. Once the patient has been made aware of the underlying psychological impasse in which he finds himself, he will come to prefer recourse to language and the collective, rather than to action.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Automédication, Mélancolie, Psychose, Schizophrénie, Toxicomanie, Cas clinique, Psychanalyse

Keywords : Self-medication, Psychosis, Schizophrenia, Melancholia, Drug addiction, Clinical case, Psychoanalysis


Plan


 Toute référence à cet article doit porter mention : Westphal L. Pour une clinique différentielle des psychoses et des usages du pharmakon. Les cas particuliers de la schizophrénie et de la mélancolie. Evol Psychiatr XXXX; Vol. (no): pages (pour la version papier) ou adresse URL et date de consultation (pour la version électronique).


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 83 - N° 2

P. 343-354 - avril 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les organes endommagés dans la constitution de l’image de l’esprit
  • Salvatore Settineri, Emanuele Maria Merlo, Fabrizio Turiaco, Carmela Mento
| Article suivant Article suivant
  • Clinique des expériences d’abduction : trauma, clivage et logiques de l’originaire
  • Thomas Rabeyron

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.