Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Expertise toxicologique en conditions extrêmes : quand les vêtements sont la seule matrice disponible… - 10/05/18

Doi : 10.1016/j.toxac.2018.04.008 
V. Baillif-Couniou 1, , A. Ameline 2, P. Kintz 2, C. Boval 1, P. Adalian 1, C. Delteil 1, C. Sastre 1, G. Léonetti 1, A.-L. Pélissier-Alicot 1
1 Service de médecine légale, CHU, Marseille, France 
2 Institut de médecine légale, Strasbourg, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Présenter un cas pour lequel les analyses toxicologiques effectuées sur des pièces de vêtements, seule matrice disponible, ont permis d’apporter des éléments d’orientation à l’enquête.

Description

Des ossements sont retrouvés par un salarié d’EDF sous la dalle d’un regard d’accès à des câbles électriques. À la levée de corps, les médecins légistes constatent la présence d’un squelette, partiellement vêtu, en décubitus latéral gauche. Aucun papier d’identité n’est retrouvé à proximité du corps. Ces restes sont transportés à l’institut médico-légal. Une expertise anthropologique est ordonnée sur les pièces osseuses. Un fragment de 10cm de diaphyse fémorale gauche est prélevé pour analyse génétique. Enfin, les vêtements nous sont transmis pour expertise toxicologique.

Méthodes

Les scellés contiennent un blouson, un reste de pantalon avec une ceinture et deux morceaux de tissu non identifiés. Des pièces de 3×3cm ont été découpées au niveau des zones susceptibles d’avoir été en contact avec le revêtement cutané ou les fluides corporels : une pièce au niveau du col de la veste, deux au niveau de la braguette du pantalon (braguette 1 et 2), une au niveau de l’entrejambe. Enfin, trois pièces ont été découpées dans les morceaux de tissu non identifiés (tissu 1 à 3) pouvant être un tee-shirt. Un screening des pièces de tissus découpées est effectué par chromatographie en phase liquide après extraction en milieu alcalin par un mélange dichlorométhane/isopropanol/n-heptane (25:10:65, v/v/v), séparation sur colonne en phase inverse Waters Acquity HSS C18 column (150×2,1mm×1,8μm) et détection par spectrophotomètre à barrette de diodes et par spectrométrie de masse en tandem sur un système Xévo TQD® (Waters).

Résultats

Les résultats des analyses pratiquées sur les pièces de tissus sont présentés dans le Tableau 1. Parallèlement, l’expertise anthropologique a permis de déterminer que la victime est un adulte de sexe masculin, âgé de plus de 60 ans, dont la stature est comprise entre 164 et 170cm et dont le décès ne date probablement pas de plus de deux ans. Aucune trace de traumatisme expliquant le décès n’a été mise en évidence lors de l’examen anthropologique. L’expertise génétique a permis d’identifier avec précision la victime, un homme de 67 ans, inscrit au fichier des personnes disparues depuis un an et recherché par la brigade financière. Selon les informations recueillies par les enquêteurs, la victime ne suivait pas de traitement particulier et les molécules identifiées pourraient avoir contribué au décès.

Conclusion

L’analyse des textiles au contact du revêtement cutané ou des fluides biologiques permet, lorsqu’aucun autre milieu biologique n’est disponible, de recueillir des informations nécessaires au bon déroulement de l’enquête. Les auteurs présentent les aspects analytiques et les limites de l’interprétation de ces cas.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 2S

P. S17-S18 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Matrice osseuse en toxicologie médico-légale : à propos d’un cas
  • J.-F. Wiart, C. Eiden, M. Phanithavong, C. Richeval, L. Humbert, D. Allorge, J.-M. Gaulier
| Article suivant Article suivant
  • Défenestration sous l’influence de champignons hallucinogènes
  • N. Cartiser, F. Bévalot, E. Honiyglo, A. Franchi, C. Bottinelli, L. Fanton

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.