Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Importance de la recherche des métabolites des NPS, en particulier pour les NOSs : cas du U-47700 - 10/05/18

Doi : 10.1016/j.toxac.2018.04.032 
C. Richeval 1, 2, , J.-M. Gaulier 1, 2, D. Allorge 1, 2, L. Romeuf 3, Y. Gaillard 3
1 CHU de Lille, unité fonctionnelle de toxicologie, Lille, France 
2 Université de Lille, EA 4483, Impecs, Impact de l’environnement chimique sur La Santé humaine, Lille, France 
3 LAT LUMTOX, La Voulte-sur-Rhône, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Illustrer l’intérêt de rechercher les métabolites des NPS, en particulier ceux des nouveaux opioïdes de synthèse (NOSs), à travers un travail basé sur un cas d’intoxication fatale par le U-47700.

Description

Au printemps 2017, une poudre inconnue (présentée comme le « crack » des opioïdes) est collectée dans le cadre du dispositif SINTES, et soumise à analyse. Dans le même temps et de manière indépendante, un jeune homme de 19 ans est retrouvé décédé (syndrome asphyxique) et des échantillons biologiques post-mortem sont prélevés à visée d’analyse toxicologique.

Méthode

L’échantillon de poudre est analysé par LC-HRMS et NMR. Les échantillons biologiques (en particulier, le sang et l’urine) sont soumis à un ensemble de criblages toxicologiques : GC-MS, GC-MS/MS, LC-DAD, LC-MS/MS et LC-HRMS. En particulier, une méthode de dosage spécifique de l’U-47700 est développée en LC-HRMS : après extraction on-line (OASIS HLB, Waters), une chromatographie dans une colonne ACQUITY HSS C18 (150×2mm, 1,8μm) (Waters), la détection est réalisée en mode ESI+ à l’aide d’un XEVO G2-XS QTOF (Waters). Parallèlement, pour la caractérisation in vitro des métabolites de l’U-47700, une solution de celui-ci (500μM) est incubée à 37°C pendant 60min avec un pool de microsomes hépatiques humains et les co-substrats nécessaires. Ces incubats sont ensuite analysés par LC-HRMS [1].

Résultats

La poudre inconnue s’avère être de l’U-47700 (84 %), et illustre la réalité de la consommation de ce NOS en France. Les résultats positifs des investigations toxicologiques réalisées dans les échantillons biologiques post-mortem sont présentés dans le Tableau 1. Les concentrations des principes actifs de médicaments sont infrathérapeutiques ou thérapeutiques, et celle de l’alpha-PHP est faible au regard des rares données de la littérature. La concentration sanguine d’U-47700 élevée est comparable aux concentrations relevées lors de décès liés à la prise de ce NOS. En accord avec les rares données de la littérature [2], 4 métabolites de l’U-47700 ont été identifiés dans l’urine ou le sang : N-Desméthyl, N,N-Didesmethyl, N-Desméthyl-hydroxyl et N,N-Didesméthyl-hydroxyl-U-47700. Le N-Desméthyl-U-47700 présente un signal analytique bien supérieure à celui de l’U-47700 : constatation (i) retrouvée dans la littérature, et (ii) qui suggère que ce métabolite est un meilleur biomarqueur (urinaire, en particulier) de prise d’U-47700 que l’U-47700 lui-même.

Conclusion

Il est important d’intégrer la recherche des métabolites majeurs des NPS, et en particulier de ceux des NOSs, à nos procédures analytiques pour diminuer le risque de faux négatifs lié à une sensibilité de détection de la molécule mère limitée et/ou à une métabolisation intensive.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 2S

P. S32 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Développement et intérêt de l’approche ciblée pour l’analyse métabolomique
  • J. Sidibé, H. Gallart Ayala, M. Augsburger, J. Ivanisevic, A. Thomas
| Article suivant Article suivant
  • Caractérisation du flunitrazolam, une benzodiazépine de synthèse, dans les urines et données préliminaires de métabolisme
  • A. Ameline, C. Richeval, J.-M. Gaulier, L. Gheddar, A. Eibel, J.-S. Raul, P. Kintz

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.