Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Exposition aux parabènes pendant la grossesse : dosage dans les urines de femmes enceintes de la cohorte française EDDS - 10/05/18

Doi : 10.1016/j.toxac.2018.04.049 
S. Rouillon 1, 2, 3, , A. Dupuis 2, 3, M. Albouy-Llaty 2, 3, 4, J. Lelong 1, G. Binson 2, 3, V. Migeot 2, 3, 4, N. Venisse 1, 2, 3
1 Service de toxicologie et pharmacocinétique, CHU, Poitiers, France 
2 Centre d’investigation clinique, Inserm 1402, CHU, Poitiers, France 
3 Faculté de médecine et pharmacie, université de Poitiers, Poitiers, France 
4 Service de santé publique, CHU, Poitiers, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Les parabènes sont des conservateurs utilisés dans les médicaments et l’alimentation, mais ils sont principalement retrouvés dans les cosmétiques et produits de soins corporels. Les femmes, y compris les femmes enceintes, peuvent donc y être particulièrement exposées. De par leur capacité à se lier aux récepteurs œstrogéniques, les parabènes sont suspectés d’être des perturbateurs endocriniens (PE), et la grossesse constitue alors une période de vulnérabilité face à ces molécules. L’objectif de ce travail est de présenter les mesures d’exposition aux 4 principaux parabènes à partir des concentrations urinaires mesurées au sein d’une cohorte périnatale de 164 femmes.

Description

Dans le cadre de la cohorte prospective de femmes enceintes Endocrine Disruptors Deux-Sèvres (EDDS), dont le recrutement a été mené de 2011 à 2014 dans les Deux-Sèvres, des prélèvements d’urines ont été effectués au deuxième et troisième trimestre de la grossesse en vue de rechercher et de quantifier des PE, dont le méthyl-, l’éthyl, le propyl- et le butyl-parabène.

Méthodes

Les urines recueillies ont été stockées à −20°C jusqu’à leur analyse. La méthode utilisée a été validée selon les guides de validation de bioanalyse (EMA). Elle consiste en une extraction liquide/liquide simple, suivie d’une analyse par UHPLC-MS/MS en mode MRM (Xevo TQ-S). La limite de détection a été définie comme correspondant à trois fois l’écart-type de l’aire obtenue lors de l’analyse de cinq blancs. La limite de quantification (LOQ) était de 0,025ng/mL pour les 4 parabènes.

Résultats

Les urines de 152 femmes pour lesquelles les deux prélèvements ont pu être recueillis ont été analysées. La valeur 0 a été attribuée en cas de non détection et LOQ/√2 en cas de non quantification. Les concentrations moyennes retrouvées sont présentées dans le Tableau 1.

Les taux de détection et de quantification des 4 parabènes sont présentés dans le Tableau 2.

Conclusion

Les 4 parabènes ont été retrouvés dans la majorité des urines du deuxième et du troisième trimestre de la grossesse. Les concentrations moyennes en méthyl-parabène sont largement supérieures à celles des 3 autres cumulées (de 12 à 33 fois plus). Le méthyl-parabène est le plus fréquemment retrouvé, ce qui est en accord avec son utilisation très répandue dans les produits de soins corporels. Ces observations confirment l’importance d’informer les femmes enceintes ou désireuses d’avoir des enfants sur ces perturbateurs endocriniens, leurs sources d’exposition et les moyens de les éviter.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 2S

P. S42 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Suivi analytique original des différentes voies d’élimination lors d’une intoxication massive par le lithium
  • T. Jamal, J.-H. Raphalen, C. Hennequin, A. Leyris, L. Lamhaut, F.-J. Baud, P. Houzé
| Article suivant Article suivant
  • Analyse du phosphatidyléthanol sur micro-prélèvement de sang séché : nouvel outil pour le suivi de la consommation d’alcool
  • J. Déglon, E. Lauer, F. Sporkert, N. Valois, B. Favrat, A. Thomas, M. Augsburger

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.