Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

NPS et conduite automobile en France et en Belgique : comparaison de données 2016/2017 - 10/05/18

Doi : 10.1016/j.toxac.2018.04.057 
M. Nachon-Phanithavong 1, C. Richeval 1, 2, V. Di Fazio 3, J.-F. Wiart 1, L. Humbert 1, N. Samyn 3, D. Allorge 1, 2, S.M.R. Wille 3, J.-M. Gaulier 1, 2,
1 CHU de Lille, unité fonctionnelle de toxicologie, Lille, France 
2 Université de Lille, EA 4483, IMPact de l’Environnement Chimique sur la Santé humaine (IMPECS), Lille, France 
3 Federal Public Service Justice, National Institute of Criminalistics and Criminology, Brussels, Belgique 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Présenter une évaluation de la prévalence de l’usage de nouveaux produits de synthèse (NPS) par l’analyse des fluides oraux de populations de conducteurs soumis à un contrôle au bord de la route en 2016 et 2017, en France (région de Lille) et en Belgique (régions de Mons et de Malines).

Méthodes

Elle repose sur l’analyse de résidus de salive récupérés dans les dispositifs usagés des tests immunochimiques salivaires DW (DrugWipe©-5S tests, Securetec) utilisés pour le dépistage des produits stupéfiants, DOA (cannabis, cocaïne, opiacés, amphétamines et dérivés). Une recherche de produits stupéfiants, de principes actifs de médicaments et d’autres toxiques incluant les NPS a été réalisée dans les résidus de salive des conducteurs, dried saliva spots (DSS) : (i) screening non ciblé par LC-HRMS (Xevo G2®-XS QToF, Waters), (ii) screenings « stupéfiants », « médicaments » et « NPS » par LC-MS/MS en MRM (Xevo® T-QS, Waters) [1].

Résultats

Les principaux résultats des analyses des échantillons salivaires collectés en 2016 et 2017 en France et en Belgique sont présentés dans le Tableau 1. Les NPS décelés sont : A éthylone (1), méthylone (1), et MDPV(1) ; B JWH020 (2), HU210 (1), MDMB-Chmica (1), 5F-AKB48 (4), AM-694 (1), FUB-JWH018 (1), NEB (1), 3 ou 4 MMC (10), MDPV (2), 4-MEC (4), 3-FPM (1), 4-FA (1), EPH (2), 5-MeO-DALT (1), mCPP (1), kétamine (4) et MXE (1) ; C 4-méthyl-NEP (1), méthamnetamine (1), LSD (1) et EPH (1) ; D THJ-2201 (1), N-éthylhexédrone (1), alpha-PVP (4), 4-FMA (1), 3-FMP (1), EPH (2) et isopropylphénidate (2). Dans ces DSS, des produits stupéfiants (y compris dans les échantillons dépistés négatifs) et des médicaments ont été également décelés. Ces pourcentages d’usage de NPS (3 % en France, 10 % et 3 % en Belgique, en 2016 et 2017) sont à rapprocher des données sanguines disponibles en Belgique en 2015 (7 %) [2] et des résultats observés dans la salive de conducteurs aux abords d’un festival de musique en France à l’été 2017 (7,4 %) [3].

Conclusion

Ces résultats (i) confirment l’intérêt de l’analyse des DSS des tests de dépistage salivaire, (ii) témoignent de la réalité d’une conduite automobile après avoir fait usage de NPS en France et en Belgique même si ces résultats ne concernent que des conducteurs qui ont été soumis à un contrôle dans ces deux pays (iii) tout en montrant une évolution des NPS consommés fournissant ainsi des données longitudinales dans ces populations de conducteurs.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 2S

P. S47 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Consommation de nouveaux produits de synthèse identifiée par analyse salivaire de conducteurs festivaliers aux abords de festivals de musique électronique dans le Sud-Ouest en 2017
  • V. Dumestre-Toulet, C. Richeval, J.-F. Wiart, X. Vanhoye, L. Humbert, M. Nachon-Phanithavong, D. Allorge, J.-M. Gaulier
| Article suivant Article suivant
  • Détermination du fluorofentanyl et du furanylfentanyl dans les cheveux par LC-MS/MS suite à une overdose aux opioïdes : à propos d’un cas
  • I.-A. Larabi, I. Etting, N. Fabresse, M. Martin, E. Abe, Y. Edel, G. Pfau, J.-C. Alvarez

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.