Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Homicide-suicide par intoxication à l’acébutolol : une approche multimatrice par réseau moléculaire - 10/05/18

Doi : 10.1016/j.toxac.2018.04.068 
T. Gicquel 1, , S. Allard 1, B. Le Daré 2, A. Baert 3, R. Bouvet 3, I. Morel 1, 2
1 Laboratoire de toxicologie biologique et médicolégale, CHU de Rennes, Rennes, France 
2 Institut NuMeCan, U1241 Inserm, U1341 Inra, université de Rennes 1, Rennes, France 
3 Service de médecine légale et pénitentiaire, CHU de Rennes, Rennes, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Nous présentons ici le cas d’une femme de 70 ans suspectée d’avoir agressé son mari à l’arme blanche, puis assassiné sa belle-fille handicapée avant de se suicider par ingestion d’acébutolol (Sectral®). En compléments des techniques analytiques classiques permettant l’identification et la quantification des xénobiotiques, nous avons utilisé une approche analytique originale : la génération de réseaux moléculaires.

Méthodes

Des prélèvements biologiques provenant de plusieurs matrices (sang fémoral, sang cardiaque, bile, contenu gastrique et urines) ont été collectés lors de l’autopsie. Une méthode de dosage spécifique a été développée pour quantifier les bêtabloquants dans les matrices biologiques. Après ajout d’étalons internes deutérés, 200μL d’échantillon sont extraits en phase liquide en milieu basique, évaporés à sec, repris par 500μL de phase mobile, puis analysés par CL-HRSM en mode Full Scan. Ces prélèvements ont également été extraits et analysés selon une méthode de screening par un couplage LC-MS en haute résolution (Q Exactive®, Thermo Scientific) sur une colonne Gold PFP (150×2,1mm, 3μm). L’analyse est réalisée en mode MS et MS/MS par ionisation positive et négative au cours d’une même injection. Les données brutes (raw) ont été converties, pré-traitées avec le logiciel MZmine2 puis chargées sur le serveur GNPS (www.gnps.ucsd.edu/) afin de générer le réseau moléculaire visualisé grâce au logiciel Cytoscape®.

Résultats

Le dosage spécifique par LC-HRMS a permis de quantifier l’acebutolol et un de ses métabolites, le diacétolol, dans les différentes matrices (Tableau 1).

L’analyse des données du screening toxicologique par l’approche de réseau moléculaire permet d’organiser les différents composés, représentés par des nœuds reliés entre eux selon leurs analogies spectrales et formant ainsi un réseau. Ce réseau comporte un cluster spécifique contenant l’acébutolol et ses métabolites. L’approche multimatrice permet de segmenter chaque nœud de manière semi-quantitative selon la matrice analysée et visualiser que l’acébutolol était présent dans toutes les matrices, mais principalement dans le bol alimentaire, son métabolite l’acétolol était surtout présent dans les urines, alors que le dérivé glucuroconjugué et le diacétolol étaient majoritairement biliaires.

Conclusion

Grâce à une technique analytique performante par LC-HRMS nous quantifions l’acébutolol et son métabolite dans les différentes matrices mettant ainsi en évidence une intoxication par ingestion par voie orale. L’utilisation des réseaux moléculaires permet la mise en évidence de potentiels autres métabolites et leurs visualisations dans différentes matrices.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 2S

P. S54 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Une méthode de LC-MS entièrement automatisée pour la recherche et le dosage des stupéfiants
  • T. Robin, S. Dulaurent, S. El Balkhi, F. Saint-Marcoux
| Article suivant Article suivant
  • Mise au point et validation d’une méthode de micro-extraction liquide–liquide dispersée appliquée au dosage de 7 neuroleptiques. Comparaison avec une méthode d’extraction liquide–liquide conventionnelle et application
  • M. Riffi, N. Fabresse, E. Abe, A. Knapp, I. Etting, J.-C. Alvarez, I.-A. Larabi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.