Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intoxication collective par le méthanol suite à la consommation d’alcool frelatée - 10/05/18

Doi : 10.1016/j.toxac.2018.04.088 
H. Hoummani 1, , A. Rbiha 3, I. Iken 1, 2, N. Houari 3, A. El Bouazzaoui 3, B. Boukata 3, N. Kanjaa 3, S. Achour 1, 2
1 Service de toxico-pharmacologie, CHU Hassan II, Fès, Maroc 
2 Laboratoire de recherches biomédicales et translationnelle, faculté de médecine et de pharmacie, Fès, Maroc 
3 Service de réanimation polyvalente, CHU Hassan II, Fès, Maroc 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Les intoxications au méthanol sont rares en pratique clinique habituelle mais potentiellement graves. Au cours des dernières années, différents pays ont signalé des cas d’intoxications collectives par le méthanol [1]. Dans notre contexte marocain, l’intoxication par le méthanol est surtout liée à la consommation d’alcool frelaté de contrebande vendu à un prix bas [2].

Description des cas

On rapporte le cas de 7 sujets intoxiqués à la ville de Lhajeb (Région Fès-Boulemane), après avoir consommé un breuvage alcoolisé frelaté contenant du méthanol le 25 mai 2017, admis au centre hospitalier universitaire Hassan II de Fès pour prise en charge.

Résultats

Il s’agit d’hommes âgés de 21 à 44 ans (âge moyen : 32±6,85 ans) qui rapportent avoir consommé la veille de leurs admission des quantités non précisées de l’alcool. Les délais d’admission étaient entre 8 et 24heures. Les troubles de la conscience à l’admission allaient d’une simple confusion jusqu’au coma profond (42,8 %), une baisse de l’acuité visuelle était présente chez 3 patients avec un œdème papillaire bilatéral à l’examen ophtalmologique, une dyspnée chez 57,14 % des cas. Deux cas présentaient une acidose métabolique profonde avec : pH<7,1 ;   paCO2<35mmHg. Au bilan biologique, une augmentation des lactates, une hyperkaliémie et une augmentation des CPK et les CPK-mb ont été enregistrés. L’analyse toxicologique a consisté au dosage du méthanol dans le sang des patients. Les méthanolémies étaient comprises entre 0,7g/L et 1,94g/L. Les patients ont été hospitalisés dans un service de soins intensifs, la prise en charge a consisté en une ventilation assistée, la correction de l’acidose métabolique, la mise en place d’un traitement spécifique antidotique (alcool éthylique par voie intraveineuse) et l’hémodialyse. La surveillance s’est basée sur un monitoring hémodynamique, biologique (gazométries, glycémie, ionogramme sanguin), la surveillance neurologique et le dosage de l’éthanol pour éviter un surdosage. L’évolution était favorable chez 5 patients, avec une durée d’hospitalisation comprise entre 3jours et 9 jours. Deux patients présentant des complications à type d’une cécité et d’une acidose métabolique sévère sont décédés suite à l’intoxication.

Conclusion

L’évolution de l’intoxication au méthanol est conditionnée par le degré d’acidose et le délai entre l’exposition et l’instauration du traitement spécifique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 2S

P. S65 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Intoxication fatale au Diuron
  • C. Widmer, E. Descloux, M. Augsburger
| Article suivant Article suivant
  • Acidose lactique, insuffisance rénale et ganciclovir
  • G. Hardy, A. Devresse, F. Saint-Marcoux, P. Hantson

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.