Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation du prélèvement de sang sur papier buvard analysé par UHPLC-HRMS pour le criblage large échelle de drogues et de médicaments - 10/05/18

Doi : 10.1016/j.toxac.2018.04.113 
T. Joye 1, J. Sidibe 1, J. Déglon 1, A. Karmime 2, F. Sporkert 1, B. Favrat 3, P. Lescuyer 2, M. Augsburger 1, A. Thomas 1,
1 Unité de toxicologie et chimie forensique, CURML, Lausanne-Genève, Suisse 
2 Laboratoire de toxicologie et suivi thérapeutique des médicaments, service de médecine de laboratoire, hôpitaux universitaires de Genève, Genève, Suisse 
3 Unité de médecine et psychologie du trafic, CURML, Lausanne-Genève, Suisse 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Développement, validation et implémentation en routine d’une méthode de criblage de drogues et médicaments à partir d’un micro-prélèvement de sang sur papier buvard (DBS) en utilisant la spectrométrie de masse haute résolution (HRMS) couplée à la chromatographie liquide ultra haute-performance (UHPLC).

Méthodes

Une méthode UHPLC-HRMS a été développée pour l’analyse de DBS. Pour ce faire, deux spots de 10μL de sang complet ont été dopés avec 142 standards représentatifs des substances trouvées dans des cas cliniques et de suspicion de consommation de drogues et médicaments au volant (MDV). La méthode est basée sur une acquisition en mode full-scan en ionisation positive suivi d’une fragmentation en données dépendantes (DDA) basée sur une liste d’inclusion de 1008 composés, incluant notamment des nouvelles substances psychoactives (NPS). Au cours de la même analyse, une acquisition ciblée (Tsim) en ionisation négative est réalisée sur l’ion [M-H] du 11-nor-9-carboxy-delta-9-tetrahydrocannabinol (THC-COOH). La méthode a été évaluée par validation croisée en comparant les substances détectées dans 94 cas MDV avec les résultats de deux autres approches actuellement utilisées en routine [2, 1] pour répondre aux demandes cliniques et forensiques.

Résultats

La méthode développée a permis la détection de l’ensemble des 142 substances représentatives. Les limites d’identification (LOIs) ont été déterminées sur un échantillon de 30 substances. Celles-ci ont été mesurées comme étant égales ou inférieures à 20ng/mL, malgré le faible volume de sang utilisé. La méthode a également été évaluée grâce à l’utilisation de contrôles de qualité externes. La comparaison de 94 cas entre la méthode HRMS développée, une méthode ciblée commerciale pour la toxicologie clinique (Bruker Toxtyper™)[1] appliquée après extraction liquide-liquide sur 0,5ml de sang complet, ainsi qu’une méthode ciblée développée sur un système QTrap pour l’analyse de DBS a permis de confirmer l’intérêt de l’approche HRMS. Au total, 271 identifications de 79 substances différentes ont été effectuées. La méthode HRMS développée dans ce projet a montré des meilleurs résultats, en identifiant 98,9 % de la totalité des substances contre 71,6 % pour l’approche Toxtyper et 56,8 % pour l’approche QTrap. Le THC-COOH a été détecté dans 50 % des cas mesurés et est le principal responsable de ce gain de performance obtenue grâce à l’approche HRMS, confirmant ainsi la nécessité d’implémenter cette substance dans les approches de criblage.

Conclusion

Le récent développement des appareils HRMS amenant un gain de sensibilité permet d’utiliser le DBS comme micro-prélèvement pour le screening toxicologique large échelle.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 2S

P. S79-S80 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Quel rôle du laboratoire d’analyses toxicologiques dans l’évaluation du risque des produits de contrebande ?
  • N. Badrane, N. AitDaoud, M. Ghandi, F. Zalagh, O. El Bouazzi, A. Soulaymani, R. Soulaymani-Bencheikh
| Article suivant Article suivant
  • Index des auteurs

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.