Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Quel rôle du laboratoire d’analyses toxicologiques dans l’évaluation du risque des produits de contrebande ? - 10/05/18

Doi : 10.1016/j.toxac.2018.04.112 
N. Badrane 1, 2, , N. AitDaoud 1, 2, M. Ghandi 1, F. Zalagh 1, O. El Bouazzi 1, A. Soulaymani 2, R. Soulaymani-Bencheikh 1, 3
1 Laboratoire de toxicologie et de pharmacologie, centre antipoison et de pharmacovigilance du Maroc, Rabat, Maroc 
2 Laboratoire de génétique et de biométrie, université Ibn Tofail, Kenitra, Maroc 
3 Faculté de médecine et de pharmacie de Rabat, université Mohamed V Souissi, Maroc 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Les produits de contrebande inondent le marché marocain menaçant la santé de la population. Le centre antipoison et de pharmacovigilance du Maroc joue un rôle important dans l’évaluation du risque de ces produits par leur analyse au niveau de son laboratoire (CAPM-LAB). L’objectif de cette étude était de montrer le rôle du CAPM-LAB dans la vigilance vis-à-vis des produits de contrebande.

Méthodes

Des produits vendus dans le marché parallèle ont fait l’objet de demande d’information par la population ou de notifications de cas d’intoxication au CAPM de 2013 à 2016. Ces produits ont été achetés chez des herboristes ou des marchands ambulants. Il s’agit de trois échantillons de produits de phytothérapie dont un est de provenance de l’Indonésie et les deux autres sont préparés par des herboristes à partir d’une mixture de plantes. L’analyse a concerné également cinq produits phytosanitaires non homologués dont un produit de provenance de la chine. Ces produits ont été analysés au niveau du CAPM-LAB par HPLC-DAD et par GC-MS.

Résultats

L’analyse de deux sirops à base de mixture de plantes vendus chez les herboristes comme stimulants de l’appétit a montré la présence de cyprohéptadine. L’autre produit à base de plante provenant de l’Indonésie utilisé pour des problèmes rhumatologiques est composé en réalité de médicaments antalgique (paracétamol) et anti-inflammatoire (phénylbutazone). L’analyse des cinq produits phytosanitaires a montré l’incompatibilité entre la composition écrite sur l’emballage et celle trouvée par l’analyse toxicologique pour 4 produits et la présence dans le produit chinois d’un puissant anticoagulant qui est le brodifacoum.

Conclusions

Ces résultats d’analyse ont fait l’objet d’alertes dont certaines ont été publiées dans la revue Toxicologie Maroc afin de sensibiliser les professionnels de santé et le grand public sur le danger de ces produits. Le laboratoire d’analyse toxicologique est ainsi un support important d’évaluation du risque des produits de contrebande pour la santé de la population.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 2S

P. S79 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Usage de substances potentiellement addictives en prison : résultats d’un dépistage urinaire chez des patients hospitalisés dans une unité hospitalière sécurisée inter-régionale (UHSI)
  • J. Alby, R. Bédry, M. Kandji, E. Sudre, N. Nadjimi-Sarram, P. Brun, K. Titier, S. Gromb-Monnoyeur
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation du prélèvement de sang sur papier buvard analysé par UHPLC-HRMS pour le criblage large échelle de drogues et de médicaments
  • T. Joye, J. Sidibe, J. Déglon, A. Karmime, F. Sporkert, B. Favrat, P. Lescuyer, M. Augsburger, A. Thomas

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.