Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intérêt de la formule Holladay 2 dans le calcul de la puissance de l’implant intraoculaire pour les yeux de biométrie hors normes - 10/05/18

Is Holladay 2 formula acurate enough for calculating intraocular lens power in non-standard eyes?

Doi : 10.1016/j.jfo.2017.09.014 
C. Cordelette a, b, , C. Arndt a, c, J. Vidal b, M. Afriat a, E. Durbant a, C. Brugniart a, A. Ducasse a, F. Favre b, A. Denoyer a, c, d
a Service d’ophtalmologie, CHU de Robert-Debré, avenue du Général-Koenig, 51092 Reims, France 
b Cabinet d’ophtalmologie, clinique Saint-André, 5, boulevard de la Paix, 51100 Reims, France 
c Université Reims, Champagne-Ardenne, 51100 Reims, France 
d Institut de la vision, U968 Inserm, 17, rue Moreau, 75012 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Évaluer l’intérêt de la formule Holladay 2 par rapport aux formules de 3e génération dans le calcul de la puissance d’implant intraoculaire (IOL) avec une longueur axiale (LA) ou une kératométrie moyenne (Km) extrêmes avant chirurgie de cataracte.

Patients et méthodes

Il s’agit d’étude rétrospective réalisée de janvier à décembre 2015. Les critères d’inclusion étaient une LA<22mm ou>26mm et une Km<42 Dioptries (D) ou>46 D, répartissant ainsi les patients en 4 groupes. Les 7 paramètres nécessaires au calcul selon la formule Holladay 2 ont été recueillis. Le résultat réfractif post-opératoire a été retranscrit en équivalent sphérique pour calculer a posteriori la puissance idéale. L’écart réfractif entre les résultats obtenus avec les différentes formules et cette puissance idéale a été calculée.

Résultats

Cent vingt-six yeux opérés par deux chirurgiens ont été inclus. La précision de calcul des différentes formules variait selon les groupes : (i) pour les grandes LA (n=32), la formule SRK/T était la plus précise ; (ii) pour les petites LA(n=34) les formules Hoffer Q et Holladay 2 étaient meilleures ; (iii) pour les cornées cambrées (n=27) les formules Hoffer Q, Haigis, Holladay 1 et 2 étaient toutes comparables en termes de résultat réfractif ; et (iv) pour les cornées plates (n=33), Holladay 1 et 2 étaient plus précises.

Conclusion

La formule Holladay 2 ne semble pas supérieure aux autres dans cette étude quel que soit le groupe étudié.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

To evaluate the benefit of the Holladay 2 formula versus the 3rd generation formulae in calculating the IOL power in eyes with non-standard axial length or keratometry before cataract surgery.

Patients

Retrospectiv study from January to December 2015. The inclusion critaeria were axial length (AL) <22mm or >26mm, or average keratometry <42 D or >46 D, dividing the patients in 4 groups respectively. The 7 parameters required to calculate the Holladay 2 formula were collected. The final refractive result was turned into spherical equivalent to calculate the optimal power retrospectively. Then, the results obtained using the other formulae were compared with the optimal IOL power.

Results

One hundred and twenty-six eyes operated by two surgeons were included. In the high AL group (n=32), the SRK/T was the most accurate formula; regarding the low AL group (n=36), the Hoffer Q and Holladay 2 formulae performed better; for the steep cornea group (n=27), the Hoffer Q, Haigis, Holladay 1 and 2 formulae were not different; last, the Holladay 1 and 2 were more accurate in the flat cornea group (n=33).

Conclusion

In our study, the Holladay 2 formula does not seem to be better than the others for calculating IOL power in non-standard eyes. Preoperative eye features in such non-standard cases should be taken into account before the surgery to choose the more suitable formula.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Biométrie, Cataracte, Holladay 2, Formule de calcul, Implant intra-oculaire

Keywords : Biometry, Cataract, Holladay 2, IOL power calculation formulae


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 41 - N° 4

P. 308-314 - avril 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Low-power versus medium-power toric intraocular lenses in cataract surgery, about 110 eyes
  • A. Mairot, H. El Chehab, E. Agard, A. Rezkallah, V. Bouteleux, C. Dot
| Article suivant Article suivant
  • Comparison between the prechopping method with a reverse chopper and the routine stop-and-chop method in treating cataract with grade IV hard nucleus
  • Y. Zhao, K. Yang, J. Li, S. Zhu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.