Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Scanner multidétecteur face à l'IRM dans la pathologie du tube digestif - 19/03/08

Doi : JR-01-2003-84-4-0221-0363-101019-ART10 

J-M Bruel,

B Gallix,

C. Achard,

M.A. Pierredon,

E. Molina

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

L'angioscanographie dynamique en balayage hélicoïdal, puis l'imagerie volumique des scanners multidétecteurs, ont considérablement accru les performances d'étude TDM de la pathologie du tube digestif. La TDM évalue l'extension intra-pariétale et péri-digestive des lésions muqueuses et identifie directement les lésions d'origine sous-muqueuse ou extrinsèque. L'adaptation des protocoles d'exploration associant entéroclyse et TDM (« entéroscanner ») et le développement de la navigation en imagerie tridimensionnelle (endoscopie virtuelle) étendent ces possibilités d'étude à des indications jusqu'ici réservées aux explorations endoluminales (radiologie conventionnelle et endoscopie). Cette analyse de la paroi du tube digestif, de son environnement, et de sa vascularisation, peut-être assurée aujourd'hui par l'IRM, sous réserves d'accès à des machines performantes et de standardisation des protocoles. L'entéroclyse par IRM, et l'endoscopie virtuelle par IRM sont réalisables sans les risques de la TDM. L'utilisation d'antennes endocavitaires devrait permettre une imagerie en très haute résolution des différentes couches de la paroi digestive.

Résumé

Objectifs de formation : acquérir les protocoles standard d'examen, connaître la sémiologie des lésions élémentaires, définir les indications actuelles, mesurer l'enjeu des perspectives d'évolution

Résumé

Conclusion : la TDM est aujourd'hui un élément clé de l'imagerie du tube digestif. L'évolution des techniques et des indications, la nécessaire évaluation avec le patient des bénéfices et risques d'examen, doivent faire considérer l'exploration de la pathologie digestive comme une part essentielle de l'activité IRM en pratique clinique courante.

Abstract

Multidetector CT and MRI in diseases of the GI tract

With the introduction of spiral scanning then multidetector technologies, the accuracy for diagnosing digestive tract diseases with CT has been highly improved, and CT is used more and more in the evaluation of patients with suspected gastrointestinal disorders. CT is able to demonstrate both the intramural and the extramural components of the disease, and has a major role in the preoperative staging and the follow-up. Improvements of CT protocols, such as CT-enteroclysis, or multiplanar 2D and 3D post-processing, including now techniques for “virtual endoscopy”, lead to discuss new indications in which CT could now compete with conventional X-rays series and videoendoscopy. This precise study of the digestive wall, the peridigestive fat, the digestive tract blood supply, may be performed by MRI, under the condition of access to high level machines and standardized protocols.

MR-enteroclysis and MR-virtual colonoscopy could be performed with much lower risk for the patient, in terms of radiation dose or contrast adverse effects. Endoluminal coils should give to MR an ultra-high resolution for analysing the different layers of the gastrointestinal wall.

Learning objectives: to review how to perform CT and MRI protocols for digestive tract imaging, to recognize the CT and MR patterns of the main digestive tract diseases, to discuss the value, limits and role of CT and MR in digestive tract diseases, to discuss the potential role of CT and MR new technological developments for digestive tract imaging in the upcoming future

Conclusion: CT is nowadays a modality of choice for digestive imaging. Improvements in technologies and indications, the necessary discussion of the risks and benefits for the patient should let the radiologists consider MRI in gastrointestinal disorders as an important part of the routine activity in clinical MRI.


Mots clés : Tube digestif, technique d'exploration , Scanographie , IRM , Endoscopie virtuelle

Keywords: Gastrointestinal tract, CT , Gastrointestinal tract, MR , Virtual endoscopy


Plan

IRM du tube digestif
L'entéroclyse sous IRM [33], [34], [35]


© 2003 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 84 - N° 4-C2

P. 499-513 - avril 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cas clinique : Questions – Réponses - Scanner multidétecteur face à l'IRM dans la pathologie du pancréas
  • M Zins
| Article suivant Article suivant
  • Cas Clinique : Questions – Réponses - Scanner multidétecteur dans la pathologie du tube digestif
  • L Pourriol, B Gallix, E Molina, J-M Bruel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.