Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Toxoplasmose oculaire - 01/01/03

[21-230-B-15]
Antoine P Brézin : Professeur des Universités, praticien hospitalier
Emmanuelle Delair-Briffod : Interne des hôpitaux de Paris
Service d'ophtalmologie, hôpital Cochin, 27, rue du Faubourg-Saint-Jacques, 75679 Paris cedex 14 France

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 14
Iconographies 18
Vidéos 0
Autres 0
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Ophtalmologie
et remplacé par un autre article plus récent: cliquez ici pour y accéder

Résumé

Liée à une infection par Toxoplasma gondii, la toxoplasmose oculaire est la cause la plus fréquente d'inflammation du segment postérieur d'origine infectieuse. Sous sa forme kystique, le parasite peut se maintenir de manière quiescente, prolongée, dans les tissus humains. L'oeil constitue le principal organe-cible des manifestations symptomatiques de l'infection, dont l'origine peut être congénitale ou acquise. En France, la prévention des toxoplasmoses congénitales fait l'objet d'un programme national de prévention.

Le diagnostic de toxoplasmose oculaire est présumé devant la découverte d'une lésion évocatrice au fond d'oeil. Les lésions de rétinochoroïdite active, blanchâtres, oedémateuses, se distinguent des lésions cicatricielles, pigmentées ou atrophiques. Les lésions actives entraînent par contiguïté une hyalite et parfois une uvéite antérieure, d'intensité variable. En cas de doute diagnostique, la recherche d'une production locale d'anticorps antitoxoplasmiques dans l'humeur aqueuse, prélevée par ponction de chambre antérieure, peut être proposée. Le pronostic de la toxoplasmose oculaire est fonction de la localisation des lésions : sévère en cas d'atteinte maculaire, généralement favorable en cas d'atteinte périphérique.

Le traitement de première intention reste l'administration de pyriméthamine et de sulfadiazine. Associée au traitement antiparasitaire, la corticothérapie a pour but essentiel la diminution de l'oedème périlésionnel. Devant une toxoplasmose oculaire active, les indications thérapeutiques sont fonction de la localisation des lésions. Lorsqu'une infection congénitale est détectée, un traitement pré- et postnatal systématique est prescrit. Aucune molécule kysticide n'a aujourd'hui d'autorisation de mise sur le marché pour le traitement de la toxoplasmose oculaire ; les récidives après traitement sont donc fréquentes.



Mots-clés : choroïdite, uvéite postérieure, rétinochoroïdite

Plan



© 2003  Éditions Scientifiques et Médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.