Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Time course of secondary mitral regurgitation in patients with heart failure receiving cardiac resynchronization therapy: Impact on long-term outcome beyond left ventricular reverse remodelling - 30/05/18

Évolution de la regurgitation mitrale secondaire chez des patients insuffisants cardiaques après resynchronisation cardiaque : impact sur le pronostic à long-terme au-delà du remodelage inverse

Doi : 10.1016/j.acvd.2017.05.009 
Camille Binda a, b, Aymeric Menet a, c, Ludovic Appert a, Pierre-Vladimir Ennezat d, François Delelis a, Anne-Laure Castel a, Caroline Le Goffic a, Yves Guyomar a, Anne Ringlé a, c, Raphaëlle-Ashley Guerbaai d, Pierre Graux a, Christophe Tribouilloy c, e, Sylvestre Maréchaux a, c,
a Cardiology department, GCS-groupement des hôpitaux, institut catholique de Lille, université catholique de Lille, 59000 Lille, France 
b Centre hospitalier d’Armentières, 80054 A rmentières, France 
c Inserm U1088, université de Picardie, 59280 Amiens, France 
d Cardiology department, centre hospitalier universitaire de Grenoble, 38700 Grenoble, France 
e Cardiology department, centre hospitalier universitaire d’Amiens, Amiens, France 

Corresponding author. Cardiology department, hôpital Saint-Philibert, 115, rue du Grand-But, 59462 Lomme cedex, France.Cardiology department, hôpital Saint-Philibert, 115, rue du Grand-But, 59462 Lomme cedex, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

The prognostic value of secondary mitral regurgitation (MR) at baseline versus immediately after and several months after cardiac resynchronization therapy (CRT), beyond left ventricular (LV) reverse remodelling, has yet to be investigated.

Aim

To evaluate the clinical significance of secondary MR before and at two timepoints after CRT in a large cohort of consecutive patients with heart failure (HF) and reduced LV ejection fraction.

Methods

A total of 198 patients were recruited prospectively into a registry, and underwent echocardiography at baseline and immediately after CRT (on the day of hospital discharge). Echocardiography was also performed 9 months after CRT in 172 patients. The impact of significant secondary MR (≥moderate) on all-cause death, cardiovascular death and hospitalization for HF was studied at each stage.

Results

The frequency of significant secondary MR decreased from 23% (n=45) to 8% (n=16) immediately after CRT. Among the 172 patients who underwent echocardiography 9 months after CRT, 17 (10%) had significant secondary MR. During a median follow-up of 48 months, 49 patients died and 36 were hospitalized for HF. Patients with significant secondary MR immediately after or 9 months after CRT had an increased risk of all-cause death, cardiovascular death and hospitalization for HF during follow-up (P<0.05 for all endpoints). After adjustment for LV reverse remodelling, significant secondary MR 9 months after CRT remained associated with an increased risk of all-cause death (adjusted hazard ratio [HR] 3.77; P=0.014), cardiovascular death (adjusted HR 5.36; P=0.037), and hospitalization for HF (adjusted HR 7.33; P=0.001).

Conclusions

Significant secondary MR despite CRT provides important prognostic information beyond LV reverse remodelling. Further studies are needed to evaluate the potential role of new percutaneous procedures for mitral valve repair in improving outcome in these very high-risk patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

La valeur pronostique de l’insuffisance mitrale (IM) secondaire en base versus immédiatement après et plusieurs mois après resynchronisation cardiaque, au-delà du remodelage inverse du ventricule gauche, n’a pas encore été évaluée.

Objectif

Le but de cette étude était d’évaluer la signification clinique de l’insuffisance mitrale secondaire avant, précocement et tardivement après resynchronisation cardiaque dans une large cohorte de patients consécutifs insuffisants cardiaques avec dysfonction systolique du ventricule gauche.

Méthodes

Cent quatre-vingt dix-huit patients recrutés prospectivement dans un registre ont bénéficié d’une échocardiographie avant et juste après l’implantation d’un stimulateur cardiaque biventriculaire. Une échocardiographie tardive était réalisée 9 mois après l’implantation chez 172 patients. L’impact de l’IM secondaire significative (≥grade 2) sur la mortalité totale et cardiovasculaire et sur les hospitalisations pour insuffisance cardiaque était étudié à chaque stade.

Résultats

La fréquence de l’IM secondaire significative diminuait de 23 % (n=45) en pré-implantation à 8 % (n=16) immédiatement après l’implantation. Parmi les 172 patients qui ont bénéficié d’une échocardiographie tardive, 17 patients (10 %) avaient une IM secondaire significative. Pendant un suivi médian de 48 mois, 49 patients sont décédés et 36 ont été hospitalisés pour insuffisance cardiaque. Les patients avec une IM secondaire significative précocement ou tardivement après resynchronisation biventriculaire présentaient un risque accru de mortalité, de mortalité cardiovasculaire et d’hospitalisation pour insuffisance cardiaque dans le suivi (p<0,05 pour tous les critères de jugement). Après ajustement sur la survenue d’un remodelage inverse dans le suivi, l’IM secondaire tardivement après resynchronisation biventriculaire restait associée avec un risque accru de mortalité (HR ajusté 3,77 ; p=0,014), de mortalité cardiovasculaire (HR ajusté 5,36 ; p=0,037) et d’hospitalisation pour insuffisance cardiaque dans le suivi (HR ajusté 7,33 ; p=0,001).

Conclusions

La présence d’une IM secondaire significative malgré une resynchronisation cardiaque apporte une information pronostique importante au-delà du remodelage inverse post-resynchronisation. D’autres études seront nécessaires pour évaluer le rôle des nouvelles procédures percutanées de réparation valvulaire mitrale pour améliorer le pronostic de ces patients à haut risque.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Cardiac resynchronization therapy, Heart failure, Outcome, Secondary mitral regurgitation, Echocardiography

Mots clés : Resynchronisation cardiaque, Insuffisance cardiaque, Pronostic, Insuffisance mitrale secondaire, Échocardiographie

Abbreviations : CI, CRT, ERO, HR, LA, LBBB, LV, LVEF, MR, NYHA


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 111 - N° 5

P. 320-331 - mai 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • New data on resynchronization, ablation, anticoagulation, an assist device and athletes’ electrocardiograms: A mosaic of updates
  • Jean-Yves Le Heuzey
| Article suivant Article suivant
  • Electrical storm in the early phase of HeartMate® II device implantation: Incidence, risk factors and prognosis
  • Jerome Corre, François Picard, Rodrigue Garcia, Adlane Zemmoura, Nicolas Derval, Arnaud Denis, Antoine Romen, Karine Nubret, Pierre Jais, Michel Haissaguerre, Pierre Dos Santos, Laurent Barandon, Frederic Sacher

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.