Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Electrocardiographic patterns and long-term training-induced time changes in 2484 elite football players - 30/05/18

Variations physiologiques et évolution de l’électrocardiogramme chez 2484 footballeurs de haut niveau

Doi : 10.1016/j.acvd.2017.10.005 
Olivier Huttin a, , Christine Selton-Suty a, Clément Venner a, Jean-Baptiste Vilain b, Pierre Rochecongar c, d, Etienne Aliot a
a Service de cardiologie, institut Lorrain du cœur et des vaisseaux Louis-Mathieu, centre hospitalier universitaire de Nancy, 4, rue du Morvan, 54500 Vandœuvre-lès-Nancy, France 
b Veltys Data analysis and statistical analysis, 75009 Paris, France 
c Department of biology and sports medicine, hôpital Pontchaillou, CHU de Rennes, 35033 Rennes, France 
d French Football Federation–Professional Football League, 75738 Paris, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

High-level physical training induces cardiac structural and functional changes, including 12-lead electrocardiogram modifications.

Objectives

The purpose of this cross-sectional longitudinal study was to establish a quantitative electrocardiographic profile in highly trained football players. Initial and serial annual electrocardiogram monitoring over subsequent years allowed us to investigate the long-term effects of exercise on cardiac conduction and electrophysiological remodelling.

Methods

Between 2005 and 2015, serial evaluations, including 12-lead electrocardiograms, were performed in 2484 elite male football players from the French Professional Football League. A total of 6247 electrocardiograms were performed (mean 2.5±1.8 electrocardiograms/player). Heart rate (beats/min), atrioventricular delay (PR, ms), intraventricular conduction delay (QRS, ms), corrected QT delay (QTc) and electrical left ventricular hypertrophy (LVH) (Sokolow-Lyon index, mm) were measured, and the fixed effect of time was evaluated using panel data analysis (β [95% confidence interval] change between two visits).

Results

According to European Society of Cardiology and Seattle criteria, 15% of the electrocardiogram intervals were considered abnormal. We observed 17% sinus bradycardia<50 beats/min (mean heart rate 60±11 beats/min), 8% first-degree atrioventricular block>200ms (mean PR 170±27ms), 1.5% QRS>120ms (mean QRS 87±19ms) and 3% prolonged QT interval (mean QTc using Bazett's formula [QTcB] 395±42ms). Electrical LVH (mean Sokolow-Lyon index 34±10mm) was noted in 37% of players. Over time, electrocardiogram changes were noted, with a significant remodelling trend in terms of decreased heart rate (−0.41 [−0.55 to −0.26] beats/min), QRS duration (−2.4 [−2.7 to −2.1] ms) and QTcB delay (−1.2 [−1.9 to −0.5] ms) (all P<0.001).

Conclusions

This study describes usual electrocardiographic training-induced changes in a large series of football players over the follow-up timeframe. The most frequent outliers were electrical LVH and sinus bradycardia. These results have important implications for optimizing electrocardiogram interval measurements in initial screening and during follow-up of football players, with potential cost-effective implications.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

L’activité physique de haut niveau entraîne des modifications structurelles et fonctionnelles qui vont se traduire par des modifications de l’électrocardiogramme de surface. L’objectif de notre travail est d’évaluer l’évolution au cours du temps du profil électrocardiographique de footballeurs professionnels.

Méthodes

Nous avons analysé les aspects électrocardiographiques et leurs modifications au cours du temps sur un total de 6247 ECG collectés chez 2484 footballeurs de haut niveau (2,5±1,8 ECG par joueur). La fréquence cardiaque (FC, Bpm), le délai auriculo-ventriculaire (PR, ms), intra-ventriculaire (QRS, ms) et le QT corrigé (QTc) avec mesure de l’hypertrophie ventriculaire gauche électrique (HVG, Sokolow-Lyon, mm) ont été mesurées avec analyse de leurs variations au cours du temps.

Résultats

Selon les critères de l’ESC et de Seattle, 15 % des intervalles ECGS sont considérés comme anormaux. La FC moyenne était de 60±11bpm avec 17 % de bradycardie sinusale (FC<50bpm). Le PR moyen était de 170±27ms avec 8 % de BAV du premier degré, le QRS moyen était de 87±19ms avec 1,5 % de QRS>120ms, et le QTc moyen était de 395±42ms avec 3 % de QTc>450ms. Le Sokolow moyen était de 33±9mm,>45mm chez 37 % des joueurs. Au cours du temps, des variations significatives de l’ECG sont notées en termes de diminution de la fréquence cardiaque (−0,41bpm [−0,55 ; −0,26]), largeur de QRS (−2,4ms [−2,7 ; −2,1]) et de QTc (−1,2ms [−1,9 ;−0,5]) (tous les p<0,001).

Conclusion

Cette étude décrit l’aspect électrocardiographique normal et les modifications à long terme induites par l’entraînement physique chez une large population de footballeurs professionnels. Ces résultats ont des implications importantes à la fois dans la détection d’anomalies électriques de conduction et de repolarisation lors du screening initial de ces professionnels mais aussi dans la prise en charge du suivi de ces sportifs.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Electrocardiogram, Football players, Athlete's heart

Mots clés : ECG, Joueurs de foot, Cœur d’athlète

Abbreviations : AV, CI, ESC, IVCD, LBBB, LV, LVH, QTc, QTcB, QTm, RBBB


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 111 - N° 5

P. 380-388 - mai 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Initiation and continuation of oral anticoagulant prescriptions for stroke prevention in non-valvular atrial fibrillation: A cohort study in primary care in France
  • Shuk-Li Collings, Virginie Vannier-Moreau, Michelle E. Johnson, Gillian Stynes, Cinira Lefèvre, Andrew Maguire, Joelle Asmar, Geoffray Bizouard, Didier Duhot, Frédéric Mouquet, Laurent Fauchier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.