Médecine

Paramédical

Autres domaines


vasculaire - Prévalence des sténoses des artères rénales dépistées au cours de coronarographies diagnostiques : dans quels cas doit-on réaliser une aortographie abdominale ? - 19/03/08

Doi : JR-05-2004-85-5-0221-0363-101019-ART06 

M Leandri [2],

J Lipiecki [2],

E Lipiecka [1],

A Hamzaoui [2],

A Amonchot [2],

M Mansour [2],

E Albuisson [3],

B Citron [1],

J Ponsonnaille [1],

L Boyer [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs. Définir le(s) sous-groupe(s) à risque de sténoses des artères rénales chez les patients explorés par cathétérisme cardiaque.

Résumé

Matériels et méthodes. Quatre cent soixante sept patients (64 ± 11 ans) explorés consécutivement par cathétérisme cardiaque et aortographie dans un centre, à la recherche de corrélations entre présence ou absence de sténose des artères rénales et paramètres cliniques et biologiques.

Résumé

Résultats. Quarante deux (9 %) étaient porteurs de sténoses des artères rénales. L'analyse univariée définissait les paramètres corrélés avec les sténoses des artères rénales : TA systolique (p = 0,03), pression pulsée (p = 0,005), âge (p < 0,0001), clairance de créatinine (p < 0,0001), atteintes coronariennes bitronculaire (p = 0,028) et tritronculaire (p = 0,037). À l'analyse multivariée, les sténoses des artères rénales étaient corrélées à clairance de créatinine (p = 0,02) et lésions bitronculaires (p = 0,01) (l'HTA n'était pas liée). Clairance de créatinine entre 30 et 60 ml/min et atteinte coronaire multitronculaire définissaient le sous groupe à risque avec pour ce critère composite : sensibilité : 47,6 %, spécificité : 90, 1 %, valeurs prédictives positive et négative : 32,3 et 94,6 %. En l'absence de ces deux paramètres, la prévalence des sténoses des artères rénales était 5,2 %.

Résumé

Conclusion . Insuffisance rénale modérée et atteinte coronaire multitronculaire définissaient le sous-groupe à risque (32,3 % de sténoses des artères rénales), faisant préconiser la réalisation systématique d'une aortographie lors des coronarographies chez ces patients.

Abstract

Prevalence of renal artery stenosis in patients undergoing cardiac catheterization: when should abdominal aortography be performed? Results in 467 patients

Purpose. To define a subgroup of patients at increased risk of renal artery stenosis (RAS) in a population of patients undergoing cardiac catheterization.

Materials and methods. A total of 467 patients (mean age of 64 years ±11) underwent cardiac catheterization and aortography Results were evaluated to detect correlations between the presence or absence of RAS and clinical and biological parameters.

Results. A total of 42 (9%) patients had a renal artery stenosis. Univariate analysis defined parameters correlated with the presence of RAS: systolic blood pressure (p=0.03), pulse pressure (p=0.005), age (p<0.0001), creatinine clearance (p<0.0001), 2-vessel (p=0.028) and 3-vessel (p=0.037) coronary artery diseases. Multivariate analysis showed that the presence of RAS correlated to creatinine clearance (p=0.02) and 2-vessel coronary artery disease. A creatinine clearance between 30 and 60ml/min and multi-vessel coronary artery disease defined a subgroup at increased risk of RAS with sensitivity, specificity, positive and negative predictive values of: 47.6, 90.1, 32.3 and 94.6%. The prevalence of renal artery stenosis was 5.2% when both parameters were absent.

Conclusion. Patients with mild renal insufficiency and multi-vessel coronary artery disease defined a subgroup of patients at increased risk of RAS (32.5%) that may benefit from abdominal aortography performed at the time of cardiac catheterization.


Mots clés : Sténose de l'artère rénale. , Coronarographie. , Cathétérisme gauche.

Keywords: Renal artery stenosis. , Coronarography. , Cardiac catheterization.


Plan



© 2004 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 85 - N° 5-C1

P. 627-633 - mai 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Mesure pratique de l'irradiation en radiopédiatrie : utilisation du produit dose surface en fluorographie numérique et pour les radiographies pulmonaires néonatales
| Article suivant Article suivant
  • Périartérite noueuse dans sa forme intra abdominale : aspects angiographiques

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.