Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

échographie de contraste - La place de l’échographie de contraste dans la détection du carcinome hépatocellulaire - 19/03/08

Doi : JR-05-2004-85-5-C2-0221-0363-101019-ART03 

JM Correas [1],

A Vallet-Pichard [2],

S Pol [2],

O Hélénon [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

L’incidence du carcinome hépatocellulaire (CHC) est en augmentation dans les pays occidentaux et en France. Son dépistage est le seul moyen d’effectuer un diagnostic précoce. Le couple échographie-dosage de l’αFP tous les 4 à 6 mois présente de nombreuses insuffisances. L’échographie présente une sensibilité limitée et variable (inférieure à 70 % pour les nodules ≪ 2 cm) et le dosage de l’αFP est normal dans la moitié des cas de CHC. Les produits de contraste (PCUS) contenant un gaz fluoré permettent de rehausser le signal du parenchyme hépatique à tous les temps du rehaussement (temps artériel, portal et tardif). La cinétique des lésions hépatocytaires est caractérisée par une prise de contraste intense au temps artériel, puis une décroissance rapide du contraste. Les PCUS améliorent nettement la détection des CHC et permettent aussi de caractériser les autres nodules (régénération, dysplasique, voire hémangiome…). Les nodules de régénération prennent le contraste de façon synchrone au foie qui les entoure, et disparaissent aux temps portal et tardif.

Cependant, l’échographie de contraste chez les patients cirrhotiques demeure difficile. Ses principales limites sont liées aux localisations sous-diaphragmatiques, à l’atténuation du faisceau ultrasonore en profondeur et à la difficulté d’effectuer un balayage complet du parenchyme hépatique durant la phase artérielle.

Abstract

The role of contrast-enhanced ultrasonography for the detection  of hepatocellular carcinoma

The incidence of the hepatocellular carcinoma (HCC) is increasing in Occident, as well as in France. Primary prevention is the only solution for early detection. The combination of ultrasound (US) and αFP each 4 to 6 months dosage has many limitations.  The sensitivity of US examination is rather poor (less than 70% for lesions below 2 cm in diameter) and serum αFP values remain  normal in almost 50% of HCC. US contrast agents (USCAs) with perfluorocarbon gases increase the backscattered signals during all phases of the liver transit, including arterial, portal and delayed phases. Hepatocellular lesions exhibit a specific kinetics with strong enhancement during arterial phase, and rapid wash-out during portal and delayed phases. USCAs increase the detection of HCCs and allow characterization of additional focal lesions found in cirrhotic livers (regenerative and dysplastic nodules, haemangiomas...). Indeed, regenerative nodules contrast uptake is synchronous to the surrounding parenchyma, and usually disappear during portal and delayed phases. However, US in cirrhosis remains a difficult examination, with limitations due to limited access to sub-diaphragmatic localization, attenuation of the ultrasound beam and shortness of the arterial phase.


Mots clés : Échographie , Agent de contraste , Foie , Carcinome hépatocellulaire , Ablation radiofréquence

Keywords: Ultrasonography , US contrast agents , Liver , Hepatocellular carcinoma , Radiofrequency ablation.


Plan

Apports de l’échographie de contraste
Séméiologie des lésions focales en échographie de contraste [18], [20] [21] [22] [23] [24] [25] [26] [27] [28] [29] [30] [31] [32] [33] [34] [35] [36] [37] [38] [39]


© 2004 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 85 - N° 5-C2

P. 690-703 - mai 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • le point sur… - Échographie de contraste dans l’exploration des lésions focales hépatiques : valeur diagnostique et recommandations
  • F Tranquart, A Bleuzen, J Tchuenbou
| Article suivant Article suivant
  • Le point sur… - Évaluation fonctionnelle et précoce des traitements en cancérologie : intérêt des produits de contraste ultrasonores
  • N Lassau, M Lamuraglia, J Leclère, V Rouffiac

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.