Médecine

Paramédical

Autres domaines


digestif - Apport de l’échographie de contraste et échographie conventionnelle simultanée en pathologie hépatique - 19/03/08

Doi : JR-06-2004-85-6-0221-0363-101019-ART07 

F Tranquart [1],

A Bleuzen [1],

A Kissel [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs. Évaluation des possibilités de caractérisation des lésions focales du foie par superposition de l’imagerie échographique conventionnelle et de celle obtenue avec agent de contraste ultrasonore.

Matériels et méthodes. L’imagerie simultanée du foie en niveaux de gris et avec l’agent de contraste a été réalisée chez 90 patients après injection de Lévovist® (Schering, Berlin, Allemagne) en ayant recours à la méthode « Agent Detection Imaging » (ADI, Siemens-Acuson, Mountain View, USA). Le balayage échographique du foie était réalisé au moins 4 minutes après l’injection de l’agent de contraste avec relecture des acquisitions en niveau de gris et en contraste. Les résultats en terme de détection et caractérisation de lésions ont été comparés à l‘examen de référence retenu CT-scan ou IRM.

Résultats. Le diagnostic final était : 20 examens normaux, 41 patients avec métastases, 6 patients porteur d’hépatocarcinome, 13 patients avec hémangiome, 6 avec lésions bénignes autres et 4 avec kystes alors que pour 6 patients coexistaient des lésions de nature différente. L’échographie de contraste en phase tardive permettait le diagnostic lésionnel pour tous ces patients sauf pour un cas de métastase et les hépatocarcinomes. Dans le cas des hépatocarcinomes, si le caractère malin était certain le diagnostic d’hépatocarcinome ne pouvait être affirmé. Pour 7 patients porteurs de lésions secondaires, il était retrouvé plus de lésions en ADI (4,9 lésions) qu’en échographie conventionnelle (1,1 lésion) alors que pour 3 patients, le scanner mettait en évidence plus de lésions que l’échographie de contraste (3,3 versus 1,6 lésions).

En ce qui concerne la différenciation lésions bénigne et maligne, la précision diagnostique atteignait 98,7 % avec Levovist® quand elle n’était que de 49,6 % en échographie conventionnelle (p ≪ 0,001). Le nombre de lésions détectées en échographie après contraste était supérieur (p ≪ 0,01) à celui observé en échographie conventionnelle et non différent de l’examen de référence. La caractérisation complète des lésions était obtenue par échographie de contraste dans 92,2 % des cas alors qu’elle n’atteignait que 59,2 % en échographie conventionnelle (p ≪ 0,001).

Conclusion. L’échographie de contraste avec superposition de l’imagerie bidimensionnelle permet d’améliorer de façon sensible la performance diagnostique de l’échographie tant en terme de détection de lésions que de caractérisation.

Abstract

Value of combined conventional and contrast enhanced sonography in the evaluation of hepatic disorders

Purpose. To assess the value of combined conventional and contrast-material enhanced sonography for the characterization of focal liver lesions.

Materials and methods. Simultaneous imaging with grey scale and contrast enhanced US was performed in 90 patients following Levovist® injection (Schering, Berlin, Germany) using the “Agent Detection Imaging” method (ADI, Siemens-Acuson, Mountain View, USA). US scanning was performed at least 4 minutes after contrast injection with review of both grayscale and contrast enhanced modes. Results for detection and characterization of lesions were compared to the selected gold standard imaging modality (CT or MRI).

Results. Final diagnoses included: 20 normal examinations, 41 patients with metastases, 6 patients with hepatocellular carcinoma, 13 patients with hemangioma, 6 patients with other benign lesions, 4 patients with cysts and 6 patients with two types of lesions. Delayed phase contrast enhanced US allowed diagnosis of all lesions except for one metastasis and all hepatocellular carcinomas. While the diagnosis of hepatoma could not be confirmed, the features suggested a malignant etiology. For 7 patients with metastases, more lesions were detected at ADI (4.9 lesions) than at conventional US (1.1 lesion). For 3 patients, CT showed more lesions than ADI US (3.3 versus 1.6 lesions).

The accuracy of ADI US for differentiating between benign and malignant lesions was 98.7% compared to 49.6% for conventional US (p≪0.001). The total number of lesions detected at ADI US was higher (p≪0.01) than at conventional US and not significantly different from that obtained by the gold standard reference methods. Complete characterization was achieved in 92.2% of cases with ADI US compared to 59.2% with conventional US (p≪0.001).

Conclusion. Contrast-material enhanced US combined with conventional US markedly improves the diagnostic accuracy of US in terms of lesion detection and characterization.


Mots clés : Foie , Ultrasons , Agents de contraste , Levovist®

Keywords: Liver , Ultrasound , Contrast agents , Levovist®


Plan



© 2004 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 85 - N° 6

P. 755-762 - juin 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • génito-urinaire - Pelviscanner hélicoïdal en basse dose : évaluation de la dose d’irradiation et du traitement d’images
  • S Garnier, Ph Bertrand, C Chapiron, E Asquier, Ph Rouleau, L Brunereau
| Article suivant Article suivant
  • digestif - Fibrose périportale chez les enfants en zone d’endémie à Schistosoma mansoni : évaluation échographique
  • AT Alfidja, M Badiane, A Mbaye, Y Dial, J Richter, S Ba Diop

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.