Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Malformations des voies biliaires, rôle de l’imagerie - 11/06/18

Malformations of the biliary tract: Role of imaging

Doi : 10.1016/j.jidi.2018.03.001 
D. Pariente , S. Franchi-Abella
 Service de radiologie pédiatrique, hôpital Bicêtre, hôpitaux universitaires Paris-Sud, AP–HP, 78, rue du Général-Leclerc, 94275 Le-Kremlin-Bicêtre, France 

Auteur correspondant : service de radiologie pédiatrique, hôpital Bicêtre, hôpitaux universitaires Paris-Sud, AP–HP, 78, rue du Général-Leclerc, 94275 Le-Kremlin-Bicêtre, France.service de radiologie pédiatrique, hôpital Bicêtre, hôpitaux universitaires Paris-Sud, AP–HP, 78, rue du Général-Leclerc, 94275 Le-Kremlin-Bicêtre, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les malformations des voies biliaires (VB) sont rares, mais l’échographie et l’IRM jouent un rôle diagnostique important. L’atrésie des VB est la première cause de cholestase néonatale. Devant une décoloration des selles persistante, l’échographie apporte des arguments une fois sur deux, en montrant l’absence de dilatation des VB, une image kystique exclue du pédicule hépatique, une convergence biliaire hyperéchogène, une vésicule petite ou irrégulière, des éléments du syndrome de polysplénie. En cas de doute sont recommandées l’opacification des VB, voire la chirurgie rapide. L’intervention de Kasai permet à 18 % des enfants de garder leur foie à 20 ans. La transplantation est indiquée en cas d’échec ou de complications. Le kyste du cholédoque est secondaire à une anomalie de jonction bilio-pancréatique et se révèle par une pancréatite, cholangite, un cholépéritoine. L’IRM est diagnostique. Le traitement est l’hépatico-jéjunostomie pour éviter la dégénérescence. Le syndrome d’Alagille est une paucité des VB intrahépatiques, secondaire à une mutation génique de l’angiogenèse. L’imagerie montre des vertèbres en aile de papillon, des anomalies rénales, des sténoses des artères pulmonaires, cérébrales ou viscérales. La plus fréquente des maladies fibrokystiques hépato-rénales est la fibrose hépatique congénitale avec polykystose rénale récessive. Les anomalies hépatiques et rénales sont de gravité variable.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Malformations of the biliary tract are rare, but US and MRI play a major role for diagnosis. Biliary atresia is the first cause of neonatal cholestasis. In case of persistent discoloured stools, the diagnosis can be suggested in about half of the cases on US findings including the absence of bile duct (BD) dilatation, a macro- or microcyst in the hepatic pedicle, a triangular cord sign, an atretic or irregular gallbladder, elements of the polysplenia syndrome. If the diagnosis remains doubtful, BD opacification or direct surgery are recommended. Kasai procedure allows 18% of patients to keep native liver at 20 years of age. Liver transplantation is indicated in case of failure or complications. Choledochal cyst is secondary to anomalous pancreatico-biliary junction and may present with pancreatitis, cholangitis, choleperitonitis. MRI is diagnostic. Hepaticojejunostomy is mandatory to avoid degeneration. In Alagille syndrome there is paucity of intrahepatic BD, secondary to mutation of genes also implicated in angiogenesis. Imaging shows butterfly vertebrae, renal anomalies, stenoses of pulmonary, cerebral and visceral arteries. The most frequent hepatorenal fibrocystic disease is congenital hepatic fibrosis with recessive poycystic kidney disease. The severity of liver and kidney disease is variable and independant. US and MRI are usually diagnostic.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Atrésie des voies biliaires, Kyste du cholédoque, Syndrome d’Alagille, Syndrome de Caroli

Keywords : Biliary atresia, Choledochal cyst, Alagille syndrome, Caroli syndrome


Plan


© 2018  Société française de radiologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 1 - N° 3

P. 183-194 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Aspect scanographique des adénopathies mésentériques et rétropéritonéales de la maladie de Whipple
  • P. Dérot, M. Zappa, R. Ouichka, C. Pierre, Y. Ranchoup, V. Vilgrain, D. Régent, A. Blum
| Article suivant Article suivant
  • LI-RADS pour le diagnostic de carcinome hépatocellulaire en TDM et IRM
  • Milena Cerny, Damien Olivié, Jean-Sébastien Billiard, Mathilde Wagner, Christophe Aubé, Olivier Lucidarme, Alain Luciani, Marc Zins, Valérie Vilgrain, Claude B. Sirlin, An Tang

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.