Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’infection à Helicobacter pylori chez l’enfant - 18/06/18

Helicobacter pylori infection in children

Doi : 10.1016/j.perped.2018.04.002 
N. Kalach a, , P. Bontems b, J. Raymond c
a Clinique pédiatrique Saint-Antoine, hôpital Saint-Vincent de Paul, Groupement des hôpitaux de l’institut catholique de Lille (GHICL), boulevard de Belfort, 59020 Lille, France 
b Service de gastro-entérologie pédiatrique, université Libre de Bruxelles, hôpital universitaire des Enfants Reine Fabiola, Bruxelles, Belgique 
c Service de microbiologie, hôpital cochin, Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP–HP), Paris, France 

Auteur correspondant : Clinique pédiatrique Saint-Antoine, hôpital Saint-Vincent de Paul, Groupement des hôpitaux de l’institut catholique de Lille (GHICL), boulevard de Belfort, 59020 Lille, France.Clinique pédiatrique Saint-Antoine, hôpital Saint-Vincent de Paul, Groupement des hôpitaux de l’institut catholique de Lille (GHICL), boulevard de Belfort, 59020 Lille, France.

Résumé

L’infection à Helicobacter pylori (H. pylori) chez les enfants diffère de celle de l’adulte tant du point de vue épidémiologique, que de la réponse de l’hôte, des caractéristiques cliniques, du diagnostic et des stratégies thérapeutiques. La prévalence de l’infection à H. pylori, diminue dans le monde occidental et dans certains pays émergents. Les douleurs abdominales récurrentes ne sont pas spécifiques de l’infection à H. pylori chez les enfants, et le plus souvent l’infection est asymptomatique. Le diagnostic initial doit reposer sur l’endoscopie digestive haute avec prélèvement de biopsies. Une gastrite nodulaire est l’aspect endoscopique le plus fréquemment rencontré. H. pylori est un facteur de risque de l’ulcère duodénal, mais pas de lésions ulcéreuses gastriques chez l’enfant dans les pays à faible prévalence d’infection. Le contrôle d’éradication post-traitement de l’infection doit être basé sur des tests non invasifs validés. Il est recommandé de tester systématiquement la susceptibilité aux antibiotiques des souches bactériennes avant le début de l’antibiothérapie. La prise en charge thérapeutique devrait être basée sur : l’évaluation du taux d’éradication dans la population locale, l’utilisation systématique d’un traitement adapté au profil de l’antibiogramme, une compliance thérapeutique supérieure à 90 %. Enfin, les dernières directives pédiatriques recommandent une durée de traitement de 14jours pour la triple thérapie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Helicobacter pylori (H. pylori) infection in children differs from that in adults in its epidemiology, host response, clinical features, diagnosis, as well as treatment strategies. The prevalence of H. pylori infection, in both children and adults, is decreasing in the western world as well as in some developing countries. Recurrent abdominal pain is not specific during H. pylori infection in children and the infection is usually asymptomatic. The main initial diagnosis is based on upper digestive endoscopy with biopsy-based methods. Nodular gastritis is the most frequent endoscopic finding of childhood H. pylori infection. H. pylori remains a risk factor for duodenal ulcer, but not for gastric ulcer lesions in children in countries with low prevalence of infection. Infection eradication control is based on validated non-invasive tests. Standard antibiotic susceptibility testing of H. pylori is recommended in pediatric patients prior to the initiation of antibiotic therapy. H. pylori treatment in children should focus on the evaluation of the rate of eradication in the local population, the systematic use of a treatment adapted to the susceptibility profile, and treatment compliance greater than 90%. Finally, the latest pediatric guidelines recommend the use of 14-day triple therapy.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Helicobacter pylori, Épidémiologie, Diagnostic, Traitement, Enfant

Keywords : Helicobacter pylori, Epidemiology, Diagnosis, Treatment, Child


Plan


© 2018  Société Française de Pédiatrie (SFP). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 1 - N° 2

P. 119-126 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hypercholestérolémie familiale : mise au point pratique
  • N. Mamann, B. Dubern, P. Tounian
| Article suivant Article suivant
  • Ictère à bilirubine non conjuguée du nouveau-né après sortie de maternité : de la physiopathologie à la pratique
  • A. Cortey

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.