Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Ictère à bilirubine non conjuguée du nouveau-né après sortie de maternité : de la physiopathologie à la pratique - 18/06/18

Jaundice due to unconjugated bilirubin of the newborn after maternity discharge: From physiopathology to practice

Doi : 10.1016/j.perped.2018.04.003 
A. Cortey
 Centre national de référence en hémobiologie périnatale (CNRHP), unité fonctionnelle clinique, service de médecine fœtale, pôle HU mère–enfant est parisien, hôpital Armand-Trousseau, 26, avenue du Dr-Arnold-Netter, 75012 Paris, France 

Résumé

L’ictère à bilirubine non conjuguée reflète l’adaptation postnatale du métabolisme de ce pigment. L’hyperbilirubinémie néonatale est d’évolution le plus souvent favorable, mais peut être à l’origine d’une encéphalopathie aiguë voire chronique dénommée ictère nucléaire. Cette complication rare continue d’être diagnostiquée de par le monde et induit des séquelles neurologiques irréversibles. Sa survenue fait suite, dans la majorité des cas, à des défaillances de prise en charge de l’ictère néonatal aujourd’hui identifiées. L’ictère néonatal est une préoccupation « quotidienne » des pédiatres (et principale cause des réhospitalisations au cours des 15 premiers jours de vie) motivant la rédaction de recommandations pour la pratique clinique. Les plus récentes sont celles publiées en 2017 par la Société française de néonatologie qui suivent une approche physiopathologique de l’ictère depuis le dépistage jusqu’à l’organisation du suivi après la sortie de maternité. L’objet de ce travail qui s’en inspire est dans un premier temps d’inscrire l’ictère du nouveau-né comme symptôme d’une hyperbilirubinémie par adaptation métabolique postnatale. Dans un second temps est proposée une démarche d’orientation à partir de 4 éléments : l’historique, les facteurs de risque d’hyperbilirubinémie sévère, l’examen clinique avec une particulière attention à la prise pondérale et la qualité de l’alimentation et enfin, la quantification de l’ictère. Le pédiatre devrait ainsi être en mesure de prendre en charge un nouveau-né ictérique tout en soutenant la mise en place de l’allaitement et des liens familiaux si fragiles à cette période de retour à domicile.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Jaundice due to unconjugated bilirubin is an everyday condition in the neonatal period because it results from the adaptation of bilirubin metabolism at this time of life. Hyperbilirubinemia has a potential neurotoxicity and although it resolves most of the time spontaneously, it can lead to acute and sometimes chronic encephalopathy. This condition is called kernicterus and induces irreversible neurological sequelae. This rare complication is still reported in all countries throughout the world and its prevention is possible as critical points of failure in jaundice management are identified. Jaundice is the major issue of the first days of life until and after maternity unit discharge (major cause of readmission within the 15 first days of life). Therefore, numerous countries have written national practical guidelines for the management of neonatal jaundice and the more recent ones were written in 2017 by the Société française de néonatologie. The French guidelines follow a pathophysiological approach, as does the work presented here. In the first part, the practical consequences of this pathophysiological approach of the symptom called jaundice are developed. Then an assessment of the jaundiced newborn is proposed, based on four key points: history, risk factors of severe hyperbilirubinemia, clinical assessment with specific attention to weight gain and quality of feeding, and then jaundice quantification. This should allow the pediatrician to manage a jaundiced newborn safely while respecting the ongoing setting of breastfeeding and family bonding after maternity discharge.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hyperbilirubinémie, Allaitement, Adaptation métabolique néonatale, Bilirubinomètre transcutané, Ictère sévère

Keywords : Hyperbilirubinemia, Breastfeeding, Neonatal metabolic adaptation, Transcutaneous bilirubinometer, Severe jaundice


Plan


© 2018  Société Française de Pédiatrie (SFP). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 1 - N° 2

P. 127-134 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’infection à Helicobacter pylori chez l’enfant
  • N. Kalach, P. Bontems, J. Raymond
| Article suivant Article suivant
  • Cas clinique didactique : une hépatite fébrile peu commune
  • F. Beaufils, T. Lamireau, R. Enaud

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.