Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Insuffisance rénale aiguë (IRA) et hémodynamique précoce chez l’enfant grand prématuré - 18/06/18

Doi : 10.1016/j.perped.2018.01.025 
Francesco Bonsante 1, 2, Duksha Ramful 3, Sylvain Sampériz 3, Pierre-Yves Robillard 1, 2, Jean-Bernard Gouyon 2, Silvia Iacobelli 1, 2,
1 Réanimation néonatale et pédiatrique, néonatologie, CHU Réunion – site Sud, Saint-Pierre 
2 CEPOI, EA 7388, centre d’études périnatales de l’Océan indien, CHU Réunion, site Sud, Saint-Pierre 
3 Service de réanimation néonatale et infantile, CHU Felix-Guyon de La Réunion, Saint-Denis 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Une avancée récente dans l’approche à l’IRA néonatale repose sur l’identification de différents degrés de réduction aiguë de la fonction rénale, comprenant un continuum pathologique dont l’IRA est le stade le plus sévère et où les variations de la créatinine plasmatique (Crp) sont corrélées à la dysfonction rénale. Selon cette conception, l’exploration de paramètres précoces d’hypoperfusion rénale permet une anticipation de l’IRA et une prise en charge plus précoce et préventive de ses complications. Cette étude souhaitait caractériser le lien entre l’hémodynamique dans les premières 24h et la fonction rénale dans la première semaine de vie dans une cohorte de grands prématurés, population très sensible aux perturbations de la fonction rénale.

Méthodes

Au total, 128 prématurés<32 SA ont été inclus dès la naissance. Pendant les premières 24h de vie, les paramètres hémodynamiques cliniques, échographiques (volémie, débit cardiaque, contractilité, résistances vasculaires, canal artériel–diamètre et shunt à 6h de vie), la perfusion d’organe (Doppler) et l’oxygénation tissulaire par le NIRS (rSO2 cérébrale et rénale) ont été enregistrés. L’association entre ces paramètres, ainsi qu’entre les facteurs de risques connus d’IRA et la mesure de la créatinine plasmatique (Crp) dans la première semaine de vie a été analysée. L’IRA a été définie par un taux de Crp>130mmol/L à j2.

Résultats

Douze enfants (9,4%) ont présenté une IRA. La Crp maximale (mmol/L) était de 155±30 dans le groupe IRA vs 82±16 dans le groupe sans IRA. Les facteurs significativement associés à l’IRA étaient : l’AG, le poids de naissance, la voie d’accouchement, la protidémie à H12, la rSO2 cérébrale, le canal artériel traité, la rSO2 rénale, l’index de résistance dans l’artère rénale. L’analyse multivariée a montré que les facteurs de risque indépendants liés à l’augmentation de la Crp étaient : le canal artériel traité (p=0,002), l’hypoprotidémie à H12 (p=0,01), une plus basse mesure de rSO2 rénale (p=0,02) et un plus faible AG (p=0,03).

Conclusions

Nos résultats montrent pour la première fois que l’hypoprotidémie à H12 et l’hypoxie tissulaire rénale mesurée par le NIRS sont des facteurs de risque précoces d’anomalie de la fonction rénale chez le grand prématuré.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 1 - N° 2

P. 156 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Effet de l’antibiothérapie intrapartum sur l’inflammation placentaire dans un modèle Murin de chorioamniotite à Streptocoque de Groupe B
  • Antoine Giraud, Marie-Julie Allard, Frédéric Roche, Mariela Segura, Hugues Patural, Guillaume Sébire
| Article suivant Article suivant
  • Changements du profil des micro-ARN et modifications transcriptomiques cérébrales induits par un retard de croissance intra-utérin chez le rat
  • Charles Treussart, Julien Pansiot, Daniel Vaiman, Olivier Baud

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.