Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’analyse histologique du sinus pilonidal a-t-elle un intérêt ? Analyse rétrospective de 731 exérèses - 18/06/18

Doi : 10.1016/j.jchirv.2017.02.005 
G. Boulanger a, E. Abet a, , A.G. Brau-Weber a, F. Leclair b, F. Denimal a, M.H. Jean a, B. de Kerviler a, M. Comy a
a Service de chirurgie digestive, centre hospitalier départemental de Vendée, Les Oudairies, 85000 La-Roche-sur-Yon, France 
b Service d’anatomie et cytologie pathologiques, centre hospitalier départemental de Vendée, Les Oudairies, 85000 La-Roche-sur-Yon, France 

Auteur correspondant. Les Oudairies 85000, La-Roche-sur-Yon, France.Les Oudairies 85000, La-Roche-sur-Yon, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le sinus pilonidal (SP) est une pathologie fréquente. Son traitement consiste en une exérèse chirurgicale de celui-ci. De nombreux chirurgiens continuent à envoyer de manière systématique ce SP en analyse histologique. L’objectif de notre étude rétrospective a été d’évaluer l’intérêt de cette analyse histologique systématique.

Méthodes

L’analyse rétrospective des patients opérés d’une exérèse de SP a été faite entre le 01 janvier 2006 et le 31 décembre 2014. Les critères d’évaluation étaient la présence d’une pathologie maligne sur la pièce opératoire, les marges de résection par rapport au temps de cicatrisation de la plaie et le taux de récidive.

Résultats

Sept cent trente et un patients ont été analysés. Il n’existait aucune lésion maligne. Pour 323 patients l’analyse histologique ne décrivait pas les marges de résection. Deux cent quatre-vingt-cinq patients avaient une résection complète et 38 étaient incomplètes. Vingt-quatre patients ont présenté une récidive (7 %). Il n’existait pas de différence significative entre ceux ayant eu une résection complète et incomplète. La durée de cicatrisation était de 61 jours.

Conclusion

Nous ne recommandons pas l’envoi de la pièce opératoire en analyse histologique de manière systématique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The pilonidal sinus (SP) is a common pathology. The treatment is a surgical excision. Many surgeons continue to systematically send this SP in histological analysis. The objective of our retrospective study was to evaluate the interest of this systematic histological analysis.

Methods

The retrospective analysis of patients undergoing surgery was performed between 1 january 2006 and 31 december 2014. The primary observation was the presence of a malignant disease on the surgical specimen. Secondary observations were the wound healing time and the rate of recurrence.

Results

Seven hundred and thirty-one patients were analyzed. There was no malignant lesion. For 323 patients, the histological analysis did not describe the resection margins. Two hundred and eighty five patients had complete resection and 38 were incomplete. Twenty-four patients had recurrence (7%). There was no significant difference between those who had complete and incomplete resection. The healing time was 61 days.

Conclusion

We do not recommend to send the surgical specimen in systematic histological analysis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Sinus pilonidal, Histologie, Récidive, Éxerèse, Chirurgie

Keywords : Pilonidal sinus, Histology, Recurrence, Excision, Surgery


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Journal of Visceral Surgery, en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 155 - N° 3

P. 190-193 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Un nouveau modèle animal pour la chimiothérapie hyperthermique intrapéritonéale (CHIP) chez les souris atteintes d’une carcinose péritonéale d’origine ovarienne
  • G. Miailhe, A. Arfi, C. Pimpie, M. Mishrahi, C. Eveno, M. Pocard, C. Touboul
| Article suivant Article suivant
  • Accès à l’estomac exclu après by-pass gastrique : expérience d’un centre expert dépourvu de plateau technique permettant la cholangiopancréaticographie rétrograde endoscopique
  • D. Verscheure, G. Donatelli, P. Tammaro, J.L. Dumont, J.P. Marmuse, K. Arapis

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.