Médecine

Paramédical

Autres domaines


ÉCHO-PLANAR SEGMENTAIRE PONDÉRÉ T1 EN IRM ABDOMINALE ET PELVIENNE. COMPARAISON AVECLES SÉQUENCES T1 TSE ET T2 UTSE - 20/03/08

Doi : JR-03-1999-80-3-0221-0363-101019-ART5 

A Maubon [1],

V Berger [1],

P Aubas [2],

Jm Ferru [1],

Jp Rouanet [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Segmented T1 weighted echo-planar imaging in the abdomen and pelvis. Comparison withT1 TSE and T2 UTSE sequences

Purpose

To assess, quantitatively and qualitatively, the diagnostic value of a segmented EPIT1W sequence compared to T1W and T2W TSE sequences.

Material and methods

A prospective analysis of abdominal and pelvic MRI examinations of 70 patients(44 women, 26 men, mean age of 61 years), was performed on a 0.5 Tsupraconductive magnet with 15 mT/m gradients.

The sequences were randomized and compared in a blinded fashion by 3 independentreviewers: TSE T1W (TR/TE = 500/12 ms, NSA = 6, turbo factor 5,3: 49 min), EPI T1W (TR/TE = 500/30 ms, NSA = 6, EPIfactor = 7, 2: 13 min) and UTSE T2W (TR/TE = 1600-2500/100,NSA = 6, turbo factor = 31, 2: 20 min).

Results

Quantitatively, no significant difference was found between T1W sequences for signal tonoise ratio.The EPI T1W sequence had lower signal but stronger enhancement aftergadolinium injection.

Qualitatively, EPI T1W had significantly less flow artefacts (p < 0.001,wilcoxon test), and more chemical shift artifact (p < 0.01).

For lesion detection, differences were not statistically significant between T1Wsequences or between paired T1W and T2W sequences (sensitivity and specificity 84 and86 % for TSE T1W 76 and 86 % for EPI T1W, 78 and 79 % for UTSET2W, 90 and 65 % for TSE T1W-UTSE T2W, 88 and 65 % for EPI T1W-UTSET2W). Kappa concordance test (0.686) and Mac Nemar symmetry test (3.55) were high betweenT1W sequences.

Conclusion

The segmented EPI T1W sequence used had equivalent results compared to the TSE T1Wsequence, it allows a 40 % reduction in acquisition time and this without differencein the diagnostic performances of the reviewers.

Abstract

But

Comparer sur le plan quantitatif et qualitatif la valeur diagnostique d'une séquenceécho-planar segmentaire T1 (T1 EPI) par rapport aux séquences turbo-spin-écho T1 (T1TSE) et T2 (T2 UTSE) classiquement utilisées en IRM abdominale et pelvienne.

Matériel et méthodes

Analyse prospective des examens IRM abdominaux ou pelviens de 70 patients(44 femmes, 26 hommes, âge moyen 61 ans), réalisés sur une machine àaimant supraconducteur à 0,5 T avec gradients de 15 mT/m. Les séquences T1 TSE(TR/TE = 500/12 ms, NSA = 6, turbo factor 5, 3 :49 min), T1 EPI (TR/TE = 500/30 ms, NSA = 6, EPIfactor = 7, 2 : 13 min) et T2 UTSE (TR/TE = 1600-2500/100,NSA = 6, turbo factor = 31, 2 : 20 min) ont étérandomisées puis comparées en aveugle par 3 lecteurs indépendants sur le planquantitatif et qualitatif.

Résultats

Quantitativement, il n'a pas été retrouvé de différence significative de rapportsignal/bruit entre les 2 séquences T1, la séquence T1 EPI avait un signal plusfaible, mais un rehausement plus élevé après injection.

Qualitativement, la séquence T1 EPI avait significativement moins d'artefacts de flux(p < 0,001 test de Wilcoxon) mais plus d'artefacts de déplacementchimique (p < 0,01).

Pour la détection lésionnelle, les différences n'ont pas été statistiquementsignificatives entre séquences ou entre couples de séquences T1 et T2 (sensibilité etspécificité : 84 et 86 % pour T1 TSE, 76 et 86 % pour T1 EPI, 78 et79 % pour T2 UTSE, 90 et 65 % pour T1 TSE-T2 UTSE, 88 et 65 % pour T1EPI-T2 UTSE). La concordance (coefficient Kappa = 0,686) et la symétrie (testde Mac Nemar = 3,55) ont été élevés entre les séquences T1.

Conclusion

La séquence T1 EPI segmentaire utilisée a des résultats équivalents à ceux de laséquence T1 TSE, elle permet un gain de temps de 40 % sans altérer les performancesdiagnostiques des lecteurs.


Mots clés : Imagerie rapide. , IRM. , Séquences. , Comparaison. , Abdomen. , Pelvis.

Keywords: Fast imaging. , MRI. , Pulse sequences. , Comparison. , Abdomen. , Pelvis.


Plan



© 1999 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 80 - N° 3

P. 291 - mars 1999 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • LES ANOMALIES RADIOLOGIQUES DE LA PSEUDOHYPOPARATHYROÏDIE : IMPORTANCEDIAGNOSTIQUE
| Article suivant Article suivant
  • PYÉLONÉPHRITE EMPHYSÉMATEUSE : À PROPOS DE QUATRE OBSERVATIONS
  • L Rocher, A De Leusse-Vialar, Jp Tasu, Y Rondeau, A Miquel, A Bazille, P Eschwege, M Bléry

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.