Médecine

Paramédical

Autres domaines


ÉTUDE DES CORRÉLATIONS CLINIQUES, ÉLECTROPHYSIOLOGIQUES ET IRM DANS LE SYNDROME DU CANAL CARPIEN - 20/03/08

Doi : JR-06-1999-80-7-0221-0363-101019-ART87 

V André [1],

F Zagnoli [2],

M André [1],

P Le Dreff [1],

S Bellard [2],

Jf Garcia [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Carpal tunnel syndrome: clinical, electrophysiological and MR Imaging correlations

Method

Even though diagnosis of carpal tunnel syndrome is mainly based on clinical findings, other examinations are often useful for confirmation and management. The most useful of these examinations is EMG. However, EMG may be inconclusive and MRI may then be helpful. The indications for MRI in patients with carpal tunnel syndrome will be reviewed.

20 patients with a total of 33 clinically suspected cases of carpal tunnel syndrome (CTS) underwent EMG and MRI evaluation. Clinical and EMG findings identified three groups of patients based on degree of deficit: mild, moderate, and severe. The following structures were evaluated at MRI: median nerve, retinaculum, retrotendinous fat, flexor tendons, thenar space, and muscles and bones of the wrist. Surgery was performed for 19 wrists.

Results

Only retinacular bowing and increased T2W signal intensity within the median nerve were significantly related to the diagnosis of CTS (sensitivity of 70% and 57% respectively). Retinacular bowing indicates increased "pressure" within the compartment (mechanical compression of the nerve) and increasedc T2W signal of the median nerve indicates nerve suffering. These findings correlated well with more severe cases based on clinical and EMG findings.

Conclusion

In cases where there is discordance between clinical and EMG findings, MRI is helpful to identify patients who would benefit from surgical intervention.

Abstract

Méthode

Le diagnostic de syndrome du canal carpien est avant tout clinique. Les examens complémentaires apportent une aide au diagnostic positif et à la décision thérapeutique. La méthode la plus utilisée en pratique courante est l'électroneurophysiologie (EMG). Ses limites conduisent parfois à utiliser l'imagerie par résonance magnétique dont nous voulons préciser les indications.

Vingt patients porteurs de trente trois syndromes du canal carpien cliniquement suspectés ont été explorés en EMG et IRM. L'examen clinique et l'EMG ont permis de distinguer trois groupes selon le degré d'atteinte : discret, modéré, sévère. Le nerf médian, le retinaculum, la graisse rétrotendineuse, les tendons fléchisseurs, la loge thénar, les structures osseuses et musculaires ont été analysés en IRM (quarante-deux canaux carpiens), dix neufs canaux carpiens ont été opérés.

Résultats

Seules la convexité du ligament annulaire du carpe (CLAC) et l'existence d'un hypersignal en T2 du nerf médian ont été retenues (sensibilité suffisante, respectivement 70 et 57 %). La CLAC rend compte de l'hyperpression intracompartimentale et donc de la compression mécanique du nerf. L'hypersignal T2 traduit la souffrance fonctionnelle du nerf. Elle est corrélée aux formes sévères cliniques et/ou électromyographiques.

Conclusion

En cas de discordance entre clinique et EMG, la présence d'un hypersignal en T2 sélectionne les patients susceptibles de bénéficier d'une intervention.


Mots clés : Syndrome du canal carpien. , Nerf médian. , Électromyographie.

Keywords: Carpal tunnel syndrome. , Median nerve. , Nerve conduction.


Plan



© 1999 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 80 - N° 7

P. 721 - juin 1999 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Leucomalacie périventriculaire du prématuré : rôle pronostique de l'échographie et de l'IRM
| Article suivant Article suivant
  • COMPARAISON DE L'IODIXANOL (VISIPAQUE ®) ET DE L'IOXAGLATE (HEXABRIX ®) EN CORONARO-VENTRICULOGRAPHIE : UNE ÉTUDE RANDOMISÉE EN DOUBLE AVEUGLE

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.