Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Étude comparative par méthodologie ROC: mammographie conventionnelle versus mammographie numérique - 20/03/08

Doi : JR-03-2000-81-2-0221-0363-101019-ART78 

S Gaspard-Bakhach [1],

MH Dilhuydy [1],

F Bonichon [1],

B Barreau [1],

C Henriques [1],

et ,

B Maugey-Laulom [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

<B>Roc analysis comparing screen film mammography and digital mammography</B>

Purpose : To compare the diagnosis performances of radiologists on screen film versus digital mammography.

Material and methods : Two sets of 123mammograms, screen film mammography and storage phosphor digital mammography, are studied comparatively with ROC analysis.

Results : Phantom study show that conventional method give better scores for usual tension but the detectability of smaller microcalcification is equivalent. To obtain with digital technic the same conventional score you have to increase the radiation dose. Roc Curves, simulated "detection" mode showed that radiologists performed with higher accurancy with concentional system but this difference is weekly statistically significant. ROC Curves, simulated "diagnostic" mode showed the same results wit no statistically significant difference but when the decision to go to the biopsie is the gold standard, ROC Curves were essentially equivalent for both film screen and digital mammography system. The readers consistently considered the digital mammograms to be less suspicious for cancer findings. The agrement study as proposed by the FDA indicate that probability of a positive digital mammograms given a positive screen film is 75% (threshold value 90%) and the probability of a negative digital mammograms given a negative analog film is 85% (threshold value 85%).

Conclusion : Analysis of specific discrepanciers indicate that spatial resolution is an essential limitant factor for digital method but high resolution phosphor plate are interesting in imaging treated breast, radioluscent lesion, fatty benign tumor, hamartoma, intramammary lymph node, breast with prosthesis.

Abstract

Objectif : Le but de ce travail est de comparer les performances diagnostiques des radiologues en mammographie conventionnelle versus numérique.

Matériel et méthodes : Une série clinique de deux sets de 123mammographies conventionnelles et numériques par écrans radioluminescents à mémoire haute résolution Fuji (ERLM) est lue à deux semaines d'intervalle par six radiologues après une étude préliminaire comparative sur fantôme anthropomorphique.

Résultats : L'étude sur fantôme montre de meilleurs scores sur la technique conventionnelle aux tensions usuelles et la nécessité d'augmenter les doses sur ERLM pour égaler la technique analogique.

Les courbes ROC versant «détection» révèlent des performances discrètement supérieures pour la méthode conventionnelle et quasi identiques pour les deux méthodes, versant «diagnostic». La concordance des cotations est insuffisante entre les deux méthodes (0,458 pour un seuil à 0,5) et la reproductibilité interobservateur est meilleure sur la méthode conventionnelle.

Conclusion : L'analyse précise des discordances de cotation montre que la résolution spatiale insuffisante reste un facteur limitant essentiel, empêchant la réalisation d'une mammographie entièrement numérique, mais souligne l'intérêt des ERLM pour imager les seins denses, traités, les images claires, le revêtement superficiel, les creux axillaires et pour accentuer la lisibilité des distorsions architecturales, en particulier chez les juniors.


Mots clés : Écrans radioluminescents à mémoire. , Mammographie digitale. , Mammographie numérique. , Courbes ROC.

Keywords: Storage phosphor plate. , Digital mammography. , ROC curves.


Plan



© 2000 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 2

P. 133-139 - mars 2000 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Angioscanner des anévrismes intracrâniens en rendu volumique (Volume Rendering Technique)
| Article suivant Article suivant
  • Capsulites rétractiles de l'épaule : étude prospective de l'apport de l'imagerie chez 20 patients

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.