Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Ischémies coliques - 25/07/18

[9-073-A-10]  - Doi : 10.1016/S1155-1968(18)53949-3 
A. Nuzzo a, b, g, h, , A. Huguet a, b, L. Maggiori a, c, h, M. Ronot a, d, h, I. Ben Abdallah a, e, h, Y. Castier a, e, h, D. Cazals-Hatem a, f, h, O. Corcos a, b, g, h
a Structure d'urgences vasculaires intestinales (SURVI), Hôpital Beaujon, 100, boulevard du Général-Leclerc, 92110 Clichy, France 
b Service de gastroentérologie, maladies inflammatoires chroniques intestinales (MICI) et assistance nutritive, Département hospitalo-universitaire UNITY, Hôpital Beaujon, Hôpitaux universitaires Paris-Nord Val-de-Seine, 100, boulevard du Général-Leclerc, 92110 Clichy, France 
c Service de chirurgie colorectale, Hôpital Beaujon, AP-HP, Clichy, France 
d Service de radiologie, Hôpital Beaujon, AP-HP, Clichy, France 
e Service de chirurgie vasculaire, Hôpital Bichat, AP-HP, Clichy, France 
f Service d'anatomopathologie, Hôpital Beaujon, AP-HP, Clichy, France 
g Inserm 1148, Laboratory for Vascular Translational Science, Université Paris-7-Denis-Diderot, Paris, France 
h Université Paris-7-Diderot, Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

L'ischémie colique, classiquement nommée colite ischémique, représente la plus fréquente des atteintes ischémiques du tube digestif, notamment dans sa localisation gauche. Elle est alors révélée par la triade symptomatique douleur abdominale aiguë-diarrhée-rectorragie, confirmée par un angioscanner et une coloscopie. Sa cause en est généralement médicamenteuse et son évolution est le plus souvent transitoire et bénigne. L'ischémie colique ne saurait cependant se résumer à cette seule forme gauche et bénigne : comme toute ischémie digestive, son évolution peut brutalement basculer vers la nécrose colique, menaçant le tube digestif et la vie. C'est notamment le cas lorsque l'ischémie touche le côlon droit, critère de gravité en soi, devant faire rechercher une lésion de l'artère mésentérique supérieure et une ischémie grêlique aiguë associée. Ainsi, il est nécessaire de bien rechercher et de distinguer les ischémies coliques droite et gauche, qui sont des entités anatomiques, pronostiques et thérapeutiques bien distinctes. Toute ischémie colique nécessite une prise en charge urgente en milieu médicochirurgical qui doit être bien connue des cliniciens, urgentistes, réanimateurs, gastroentérologues, gériatres, chirurgiens et radiologues. Quel qu'en soit le stade, le traitement inclut un protocole médical associant un repos digestif et une antibiothérapie ciblant la flore colique aérobie et anaérobie, la recherche de causes hémodynamiques et thromboemboliques volontiers associées et accessibles à un traitement spécifique, et une évaluation chirurgicale. Nécessaire dans 20 % des cas et alors associée à une surmortalité, la chirurgie doit être réservée aux cas de nécrose colique transmurale et/ou avec retentissement systémique. Les récidives sont rares mais des complications chroniques à type de colites exsudatives, ou de sténose fibreuse peuvent survenir à distance. La présente mise au point développe les dernières avancées cliniques et scientifiques dans la connaissance physiopathologique, épidémiologique, diagnostique et thérapeutique des ischémies coliques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Ischémie colique, Colite ischémique, Structure d'urgences vasculaires intestinales, Ischémie mésentérique, Nécrose colique, Rectorragie, Infarctus colique, Colite


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Iléostomie et colostomie
  • A. Vidal, P. Frileux, D. Bertoli, L. Bernard, C. Bourgeois, S. Chatte, L. Wisniewski, N. Roussel
| Article suivant Article suivant
  • Histoire naturelle de la diverticulose du côlon et des maladies diverticulaires du côlon
  • L. Maggiori, Y. Panis

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.