Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Hypertension de la grossesse - 07/08/18

[11-302-K-10]  - Doi : 10.1016/S1166-4568(18)79083-9 
J. Amar  : Professeur
 Service d'hypertension artérielle, Fédération de cardiologie, CHU de Toulouse, Toulouse, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 19
Iconographies 14
Vidéos 0
Autres 5

Résumé

L'hypertension artérielle (HTA) pendant la grossesse est une des causes majeures de morbidité et de mortalité pour la mère et son enfant. Elle concerne entre 3 et 10 % de l'ensemble des grossesses. Il faut distinguer l'HTA chronique présente avant la grossesse ou avant la 20e semaine d'aménorrhée (SA) qui est un marqueur de risque de prééclampsie, de l'HTA gestationnelle survenant à partir de la 20e SA en l'absence de protéinurie, et de la prééclampsie définie par la coexistence d'une HTA et d'une protéinurie après 20 SA qui est une pathologie du placenta et de son interaction avec la vascularisation utérine. La qualité du contrôle tensionnel avant et pendant la grossesse n'a pas d'impact sur le risque de prééclampsie. L'objectif du traitement antihypertenseur pendant la grossesse est de réduire le risque maternel lié à une hypertension sévère sans compromettre le développement du fœtus. Le traitement antihypertenseur doit faire appel aux molécules suivantes : labétalol, nicardipine, nifédipine et méthyldopa. L'aspirine est indiquée à la fin du premier trimestre de grossesse chez les patientes ayant des antécédents de prééclampsie pour réduire le risque de récidive. La survenue d'une prééclampsie impose une hospitalisation initiale en secteur d'obstétrique adapté. La prééclampsie met en jeu le pronostic maternel et fœtal à court terme. C'est aussi un marqueur de risque cardiovasculaire, métabolique et rénal de long terme chez la femme. Une coordination étroite entre le médecin traitant, le cardiologue et l'obstétricien est nécessaire tout au long de la grossesse chez la patiente hypertendue. Un suivi cardiovasculaire et rénal spécifique après la grossesse doit être proposé aux patientes qui ont présenté une prééclampsie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Hypertension, Grossesse, Prééclampsie, Post-partum, Automesure tensionnelle, Protéinurie


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Particularités de la prise en charge de l'hypertension artérielle dans l'insuffisance rénale
  • E. Thervet
| Article suivant Article suivant
  • Hypotension orthostatique : physiopathologie, diagnostic et traitements
  • J.-M. Senard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.