Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Genetics of micronodular adrenal hyperplasia and Carney complex - 07/08/18

Doi : 10.1016/j.lpm.2018.07.005 
Amit Tirosh 1, 2, Nuria Valdés 3, Constantine A. Stratakis 1,
1 Eunice Kennedy Shriver National Institute of Child Health and Human Development, National Institutes of Health, Section on Endocrinology and Genetics, Bethesda, MD 20892, USA 
2 Tel-Aviv University, Sackler Faculty of Medicine, 6997801 Tel Aviv-Yafo, Israel 
3 Hospital Universitario Central de Asturias, Department of Endocrinology and Nutrition, Avenida de Roma s/n, 33011 Oviedo, Asturias, Spain 

Constantine A. Stratakis, Section on Genetics & Endocrinology (SEGEN) Eunice Kennedy Shriver National Institute of Child Health and Human Development (NICHD), National Institutes of Health (NIH), 10, Center Drive, MSC 1103, CRC, Rm 1E-3216, 20892-1862 Bethesda, USA.Section on Genetics & Endocrinology (SEGEN) Eunice Kennedy Shriver National Institute of Child Health and Human Development (NICHD), National Institutes of Health (NIH)10, Center Drive, MSC 1103, CRC, Rm 1E-3216Bethesda20892-1862USA

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mardi 07 août 2018
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Summary

Micronodular bilateral adrenal hyperplasia (MiBAH) is a rare cause of adrenal Cushing syndrome (CS). The investigations carried out on this disorder during the last two decades suggested that it could be divided into at least two entities: primary pigmented nodular adrenocortical disease (PPNAD) and isolated micronodular adrenocortical disease (i-MAD). The most common presentation of MiBAH is familial PPNAD as part of Carney complex (CNC) (cPPNAD). CNC, associated with multiple endocrine and non-endocrine neoplasias, was first described in 1985 in 40 patients, 10 of whom were familial cases. In 2000, we identified inactivating germline mutations of the PRKAR1A gene, encoding the regulatory subunit type 1α (RIα) of protein kinase A (PKA), in the majority of patients with CNC and PPNAD. PRKAR1A mutations causing CNC lead to increased PKA activity. Since then, additional genetic alterations in the cAMP/PKA signaling pathway leading to increased PKA activity have been described in association with MiBAH. This review summarizes older and recent findings on the genetics and pathophysiology of MiBAH, PPNAD, and related disorders.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.