Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Adrenocortical carcinoma (ACC): When and why should we consider germline testing? - 11/08/18

Doi : 10.1016/j.lpm.2018.07.004 
Elisabeth Joye Petr, Tobias Else
 University of Michigan, Michigan Medicine, Department of Internal Medicine, Metabolism, Endocrinology and Diabetes, 500 S State St, Ann Arbor, 48109, MI, USA 

Tobias Else, University of Michigan Health System, Department of Internal Medicine, Division of Metabolism, Endocrinology and Diabetes, 1500W Med Ctr Dr-MSRB2, Office #2560E, 48109 Ann Arbor, MI, USA.University of Michigan Health System, Department of Internal Medicine, Division of Metabolism, Endocrinology and Diabetes, 1500W Med Ctr Dr-MSRB2, Office #2560EAnn Arbor, MI48109USA

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le samedi 11 août 2018
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Summary

Adrenocortical carcinoma (ACC), particularly when occurring during childhood, has been a traditional component of the tumor spectrum of Li-Fraumeni syndrome. Recent research has defined a significant risk increase of ACC with other familial cancer syndromes, such as Lynch syndrome and multiple endocrine neoplasia. ACC patients can serve as index patients for a new family diagnosis of a hereditary syndrome, allowing for further family cascade genetic testing, impacting the care and surveillance for patients and at risk family members. Individuals carrying pathogenic genetic variants can embark on a regular preventive screening and surveillance protocol likely reducing morbidity and mortality. Although several of these hereditary predisposition syndromes lead to a very high relative risk increase for ACC, the absolute risk most often does not reach a level to recommend general screening for ACC in carriers of pathogenic mutations. The larger value lies in the ability to screen for other commonly associated tumors in pathogenic variant carriers, such as colon cancer with Lynch syndrome. Here, we review the risk for ACC associated with hereditary syndromes and suggest an approach for genetic evaluation for ACC patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.