Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Progestatifs - 14/08/18

[85-A-30]  - Doi : 10.1016/S0246-1064(18)84922-2 
M.-A. Hipolito Rodrigues a, b, A. Gompel b,
a Department of Surgery, Gynecology and Propedeutics (DECGP) Federal University of Ouro Preto, Minas Gerais, Brésil 
b Université Paris Descartes, Hôpitaux universitaires Port Royal-Cochin, Unité de gynécologie endocrinienne, 27, rue du Faubourg-Saint-Jacques, 75014 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 17
Iconographies 8
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

La progestérone est l'hormone sécrétée par l'ovaire en deuxième partie de cycle menstruel, à partir de l'ovulation. La progestérone a une action différenciante sur les tissus cibles, clairement pour l'endomètre où elle induit une série de modifications biologiques sur l'épithélium glandulaire, afin de préparer la nidation. Elle est donc indispensable au maintien de la grossesse. Elle peut avoir aussi un certain nombre d'autres fonctions physiologiques : actions lutéomimétique, antiandrogène, anti-minéralo-corticoïde, antigonadotrope et antiestrogène. Les progestatifs sont une classe de composés synthétiques qui ont été développés pour mimer l'action biologique de la progestérone. Cependant, ils diffèrent aussi par des propriétés dépendantes de la classe à laquelle ils appartiennent ou parfois inhérentes à leur formule. Les progestatifs possèdent des activités pharmacologiques et cliniques communes, néanmoins, chaque molécule peut exercer des effets propres parfois très variables, dont il doit être tenu compte, au cas par cas, tant en termes d'indication que de risque. Ces progestatifs ont de nombreuses applications thérapeutiques dans la médecine reproductive féminine, et sont utilisés à la place de la progestérone car ils ont de meilleures biodisponibilité et demi-vie. Les propriétés antigonadotropes des progestatifs permettent un certain nombre d'applications pratiques comme en contraception, le traitement de différentes pathologies estrogène-dépendantes : mastopathies bénignes, hyperplasie de l'endomètre, fibromes, endométriose. Ils sont aussi utilisés dans le traitement des troubles de la période périménopausique. La progestérone peut être préférable aux progestatifs, dans le cadre du traitement hormonal de la ménopause (THM) chez des femmes non hystérectomisées ; la progestérone naturelle a des effets cardiovasculaires neutres alors que les progestatifs synthétiques peuvent, pour certains, augmenter le risque de thromboembolique veineux et/ou modifier le profil métabolique. De plus, la progestérone aurait un profil de sécurité d'emploi meilleur sur le tissu mammaire que les progestatifs synthétiques tels que l'acétate de médroxyprogestérone. La progestérone orale a également des effets légèrement sédatifs, réduisant l'éveil sans affecter les fonctions cognitives diurnes, possiblement par un effet agoniste acide gamma-aminobutyrique (GABA), ce qui peut être très utile chez les femmes ayant des troubles du sommeil en période périménopausique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Progestérone, Progestatifs, Ménopause, Hormonothérapie


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Estrogènes : physiologie et aspects moléculaires
  • T. Maudelonde, C. Alix-Panabières, P. Vilquin
| Article suivant Article suivant
  • Thérapeutique antiestrogène dans les cancers du sein
  • J. Medioni

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.