Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intoxication par les mycotoxines tremorgènes chez le chien - 21/08/18

Doi : 10.1016/j.toxac.2018.07.083 
L. Lheureux 1, S. Bailly 2, M. Kammerer 3,
1 Cabinet vétérinaire Seine Austreberthe, Duclair, France 
2 Bailly vétérinaires, Fonsorbes, France 
3 Centre antipoison animal et environnemental de l’ouest, École nationale vétérinaire, agroalimentaire et de l’alimentation Nantes-Atlantique, Nantes, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Les mycotoxines sont des toxines variées, synthétisées par des moisissures qui peuvent contaminer l’alimentation de l’homme et des animaux. Leurs effets sur la santé sont encore mal connus pour certaines, et on redoute principalement aujourd’hui des effets à moyen ou long terme. Pourtant certaines mycotoxicoses peuvent évoluer sous une forme aiguë, c’est le cas de celles liées à des mycotoxines trémorgènes, telles que la roquefortine ou le penitrem A, produits par des Penicillium. Ces intoxications ne sont pas rares chez le chien qui ingère facilement des aliments moisis. Cette communication a pour objet de faire un point sur ces mycotoxicoses à partir des cas rapportés chez cette espèce.

Méthode

L’étude repose sur un bilan des appels reçus au CAPAE-Ouest entre le 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2017, ainsi que sur l’analyse des cas rapportés par la littérature.

Résultats

Le CAPAE-Ouest a enregistré 76 cas considérés comme probable intoxication par les mycotoxines trémorgènes. Le diagnostic repose principalement sur les données épidémiologiques et cliniques, mais 2 cas ont fait l’objet d’une confirmation analytique. Les observations concernent des chiens qui ont mangé des aliments moisis, et qui ont présenté rapidement une modification du comportement (crainte, agressivité…), de l’hyperesthésie et des troubles neuromusculaires, caractérisés par des tremblements pouvant évoluer vers des convulsions. Le traitement est symptomatique et éliminatoire avec administration de charbon activé, et l’évolution est le plus souvent favorable en 24–48h, bien que quelques cas mortels aient été enregistrés. La littérature conforte ces hypothèses en rapportant des cas comparables, principalement à partir de l’ingestion de noix sous l’arbre, d’aliments glucidiques tels que le pain, les pâtes, le riz ou encore le fromage [1]. Le mécanisme d’action de ces toxines est encore très mal connu. Il ferait intervenir la perturbation de la transmission GABAergique ainsi que de la jonction neuromotrice [2].

Conclusion

Ces mycotoxicoses concernent particulièrement le chien, qui n’est pas rebuté (voire qui est attiré !) par les denrées moisies. Il représente donc un bon modèle d’étude de ces intoxications qui peuvent toucher toutes les espèces, y compris l’homme, car la moisissure n’est pas toujours visible [3]. En médecine vétérinaire, il est certain que cette hypothèse doit prendre place dans le diagnostic différentiel des affections neuromusculaires aiguës.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 3

P. 159-160 - septembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Surveillance nationale des intoxications accidentelles par des champignons : bilan des cas rapportés au réseau des centres antipoison de 2010 à 2017
  • S. Sinno-Tellier, C. Greillet, C. Bruneau
| Article suivant Article suivant
  • Convulsions après ingestion de Verpa bohemica, à propos d’un cas
  • L. Jupin, C. Schmitt, R. Torrents, M. Glaizal, B. Domangé, L. De Haro, N. Simon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.