Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Syndrome d’activation macrophagique secondaire à une fièvre boutonneuse méditerranéenne - 23/08/18

Haemophagocytic syndrome secondary to Mediterranean spotted fever

Doi : 10.1016/j.annder.2017.10.017 
A.-S. Bertrand a, , M. Fondain a, P. Rullier b, C. Fontaine c, B. Guillot a
a Département de dermatologie, CHU St-Éloi, 80, avenue Augustin-Fliche, 34090 Montpellier, France 
b Département de médecine interne, diagora, CHU St-Éloi, 80, avenue Augustin-Fliche, 34090 Montpellier, France 
c Service de médecine interne, clinique Beausoleil, 119, avenue de Lodeve, 34070 Montpellier, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le syndrome d’activation macrophagique (SAM) est une pathologie rare de pronostic sévère définie par des critères cliniques, biologiques et cyto-histologiques. Les infections représentent une cause classique de SAM. Les SAM secondaires à une fièvre boutonneuse méditerranéenne sont rares ; seuls quelques cas sont rapportés dans la littérature.

Observations

Nous rapportons les cas de deux hommes de 77 et 63 ans qui avaient une éruption maculo-purpurique fébrile avec escarre d’inoculation associée à des anomalies biologiques comprenant cytopénie, hyperferritinémie et hypertriglycéridémie. Une hémophagocytose était présente dans les deux cas. La sérologie et la PCR Rickettsia conorii étaient positives en faveur d’une infection récente, confirmant le diagnostic de fièvre boutonneuse méditerranéenne (FBM). Ces éléments permettaient dans les deux cas de poser le diagnostic de SAM secondaire à une FBM.

Discussion

Le premier cas de SAM a été décrit en 1979. Seize cas de SAM secondaires à une FBM sont décrits dans la littérature. La présence d’une cytopénie associée à une hyperferritinémie et une hypertriglycéridémie au cours d’une FBM est fortement évocatrice du diagnostic de SAM. Le pronostic dépend du délai diagnostique et des facteurs propres à l’hôte. L’association d’immunosuppresseurs à l’antibiothérapie peut être nécessaire pour obtenir la guérison.

Conclusion

Les rickettsioses peuvent induire un syndrome d’hémophagocytose ; la survenue possible de cette complication de mauvais pronostic mérite d’être connue.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Haemophagocytic syndrome (HS) is a rare disease with a severe prognosis that is defined by clinical, laboratory and histopathological criteria. Infections represent the classical cause of HS. HS secondary to Mediterranean spotted fever (MSF) is rare with only a few cases being reported in the literature.

Observations

We report two cases of HS secondary to MSF in 2 men aged 77 and 63 years presenting a febrile maculo-purpuric eruption with inoculation ulcer associated with laboratory abnormalities (cytopenia, elevated ferritin, hypertriglyceridaemia). Haemophagocytosis was present in 2 cases. Serology and PCR for Rickettsia conorii were positive and militated in favour of recent infection responsible for the diagnosis of MSF.

Discussion

The first case of HS was described in 1979. Sixteen cases of HS secondary to MSF are described in the literature. Cytopenia associated with hyperferritinaemia and hypertriglyceridaemia strongly suggests MSF complicated by HS. The prognosis depends on the time elapsed since diagnosis and host-specific factors. Immunosuppressants and antibiotics may be necessary to ensure healing.

Conclusion

Rickettsioses can induce HS, and this potential complication with a severe prognosis must be known.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Rickettsiose, Fièvre boutonneuse méditerranéenne, Syndrome d’activation macrophagique

Keywords : Rickettsial infection, Mediterranean spotted fever, Haemophagocytic syndrome


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 145 - N° 8-9

P. 516-520 - août 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Chromomycose cutanée étendue : efficacité de l’association terbinafine et cryothérapie
  • Y. Elkhachine, J. Elbenaye, M. Er-Rami, A. Sakkah, A. Jakar, M. Elhaouri
| Article suivant Article suivant
  • Effets indésirables des soins capillaires chez les utilisateurs
  • D. Tennstedt, A. Herman, J.-M. Lachapelle

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.