Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Is tricuspid annuloplasty increasing surgical mortality and morbidity during mitral valve replacement? A single-centre experience - 31/08/18

L’annuloplastie tricuspide augmente-t-elle la morbi-mortalité opératoire du remplacement valvulaire mitral – Une étude monocentrique

Doi : 10.1016/j.acvd.2017.08.006 
Constance Verdonk a, b, c, Arthur Darmon a, Claire Cimadevilla d, Laurent Lepage d, Richard Raffoul d, Patrick Nataf b, c, d, Alec Vahanian a, b, c, David Messika-Zeitoun a, b, c,
a Department of cardiology, Bichat hospital, AP–HP, Paris, France 
b INSERM U1148, Bichat hospital, Paris, France 
c Faculté de médecine Paris-Diderot, university Paris Diderot, Sorbonne Paris Cité, Paris, France 
d Department of cardiac surgery, Bichat hospital, AP–HP, Paris, France 

Corresponding author at: Cardiovascular division, Bichat hospital, AP–HP, 46, rue Henri-Huchard, 75018 Paris, France.Cardiovascular division, Bichat hospital, AP–HP, 46, rue Henri-Huchard, 75018 Paris, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

Performance of tricuspid annuloplasty (TA) in patients undergoing mitral valve surgery is recommended based on the degree of tricuspid regurgitation and tricuspid annulus size, but is often underused.

Aim

To evaluate the impact of combined TA on in-hospital outcome in patients undergoing mitral valve replacement (MVR).

Methods

We selected all consecutive patients who underwent MVR for native valve disease. Clinical, echocardiographic and in-hospital complications were obtained from chart review.

Results

We identified 287 patients (mean age 62±17 years; 44% men). Combined TA was performed in 165 patients (57%), who had more rheumatic disease (71% vs. 24%; P<0.0001) and mitral stenosis (55% vs. 22%; P<0.0001), but less endocarditis (4% vs. 31%; P<0.0001), were more often in atrial fibrillation (54% vs. 22%; P<0.0001), were more severely symptomatic (80% vs. 57%; P<0.0001), presented with a higher systolic pulmonary artery pressure (SPAP) (53±16 vs. 45±15mmHg; P=0.0002) and were less likely to have required emergency surgery (17% vs. 38%; P<0.0001). Despite this higher risk profile, in-hospital mortality was slightly lower (5% vs. 13%; P=0.02) and complication rates were similar (redo surgery 22% vs. 16% [P=0.18] and tamponade 20% vs. 15% [P=0.15]). After adjustment for age, sex, functional class, SPAP, emergency surgery and concomitant coronary artery bypass graft or aortic valve replacement surgery, combined TA was not associated with an increased rate of in-hospital death (P=0.08) or major complications (P=0.89).

Conclusions

In a consecutive series of patients who underwent MVR, TA did not seem to have a negative impact on immediate outcome. Hence, additional performance of TA at the time of MVR should not be declined on the basis of an increased surgical risk.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

Si une annuloplastie tricuspide (AT) est indiquée chez les patients devant bénéficier d’une chirurgie mitrale en cas de fuite tricuspide significative ou de dilatation de l’anneau tricuspide, elle reste sous-utilisée.

But

Le but de la présente étude est d’évaluer l’impact d’une AT réalisée lors d’un remplacement valvulaire mitral (RVM) sur la morbi-mortalité hospitalière.

Méthodes

Nous avons recensé tous les patients consécutifs ayant bénéficiés d’un RVM sur une période de 2 ans dans notre institution et colligés les données cliniques, échographiques et les complications postopératoires.

Résultats

Nous avons identifié 287 patients (62±17 ans ; 44 % homme). Les patients chez qui une AT a été réalisée (n=165, 57 %) présentaient plus souvent une étiologie rhumatismale (71 % vs 24 % ; p<0,0001), une sténose mitrale (55 % vs 22 % ; p<0,0001) mais moins fréquemment une endocardite (4 % vs 31 % ; p<0,0001) était plus souvent en fibrillation auriculaire (54 % vs 22 % ; p<0,0001), plus sévèrement symptomatiques (80 % vs 57 % ; p<0,0001) et présentaient une pression artérielle pulmonaire (PAPS) plus élevée (53±16mmHg vs 45±15mmHg ; p=0,0002). Malgré une présentation plus sévère, la mortalité hospitalière était discrètement inférieure (5 % vs 13 % ; p=0,02) et le taux de complication non significativement diffèrent (ré-intervention 22 % vs 16 % [p=0,18] ou tamponade 20 % vs 15 % [p=0,15]). Après ajustement pour l’âge, le sexe, la classe fonctionnelle, la PAPS, le degré d’urgence de la chirurgie et la réalisation d’un pontage ou d’un remplacement valvulaire aortique associé, la réalisation d’un AT n’était ni associée à une augmentation de la mortalité (p=0,08) ni à un taux plus élevé de complications sévères (p=0,89).

Conclusions

Dans cette série consécutive de patients opérés pour RVM, la réalisation d’un AT n’était pas associée à une augmentation du risque de complications post-opératoires. Ces résultats montrent que la crainte d’une augmentation du risque opératoire ne doit pas conduire a récuser la réalisation d’une AT si celle-ci est indiquée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Tricuspid regurgitation, Tricuspid annuloplasty, Mitral valve replacement

Mots clés : Insuffisance tricuspide, Annuloplastie tricuspide, Remplacement valvulaire mitral

Abbreviations : AF, AVR, CABG, LVEF, MVR, SPAP, TA, TR


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 111 - N° 8-9

P. 480-486 - août 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Transfemoral aortic valve implantation is more successful with the Edwards Sapien 3 compared with the Edwards XT for the treatment of symptomatic severe aortic stenosis
  • Birgid Gonska, Julia Seeger, Alexander Junker, Christoph Rodewald, Ulrike Trepte, Dominik Scharnbeck, Wolfgang Rottbauer, Jochen Wöhrle
| Article suivant Article suivant
  • Adverse impact of diabetes mellitus on left ventricular remodelling in patients with chronic primary mitral regurgitation
  • Laura Ernande, Jonathan Beaudoin, Victoria Piro, Souhila Meziani, Marielle Scherrer-Crosbie

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.