Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Voies d'abord de l'aorte abdominale et des artères iliaques - 04/09/18

[43-034-A]  - Doi : 10.1016/S0246-0459(18)70275-X 
J.-B. Ricco a,  : Professeur des Universités, R. Belmonte b : Ancien chef de clinique des Universités, G. Illuminati c : Professeur des Universités
a Direction de la recherche clinique, CHU de Poitiers, Poitiers, France 
b Service de chirurgie vasculaire, Clinique Esquirol Saint-Hilaire, 1, rue du Dr et Madame Delmas, 47000 Agen, France 
c Service de chirurgie, Université La Sapienza, Piazzale Aldo Moro, 5, 00185 Roma RM, Italie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 20
Iconographies 43
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Cet article décrit les différentes voies d'abord utilisées pour le traitement chirurgical conventionnel des sténoses et des anévrismes de l'aorte abdominale et des artères iliaques. Les bases de l'anatomie chirurgicale, les anomalies veineuses et rénales les plus fréquentes sont décrites, puis les voies d'abord classiques et les mini-voies décrites depuis quelques années. Parmi les voies d'abord transpéritonéales classiques, une place importante a été faite à la laparotomie médiane suivie des différentes voies rétropéritonéales. Sont aussi décrites les mini-voies chirurgicales théoriquement moins invasives qui permettent dans les cas favorables de traiter les lésions aortiques par des incisions de moins de 10 cm de longueur. Les indications relatives de ces différentes techniques en fonction de la topographie des lésions aortiques, de leur nature, de la morphologie du patient et de l'expertise du chirurgien sont indiquées. À une époque marquée par le développement des techniques endovasculaires qui ont révolutionné la chirurgie aorto-iliaque, il est apparu important de préciser les détails des abords de la chirurgie aortique conventionnelle que les jeunes chirurgiens vasculaires ignorent souvent du fait de la préférence donnée aux techniques endovasculaires. La connaissance de ces techniques conventionnelles, indispensables dans un nombre important de cas, ne peut pas être ignorée par les chirurgiens vasculaires en formation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Aorte abdominale, Laparotomie médiane, Abord rétropéritonéal, Tronc cœliaque, Artères rénales, Artère mésentérique supérieure, Artères iliaques, Voies d'abord mini-invasives


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Hyperhidrose
  • M.-A. Pistorius, G. Gautier, B. Planchon
| Article suivant Article suivant
  • Pontages aortofémoraux : technique
  • E. Steinmetz

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.