Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Détermination de l’incapacité totale de travail psychologique : analyse rétrospective de 232 consultations de victimes à l’unité médico-judiciaire du CHU de Montpellier - 17/09/18

Determination of the total incapacity of psychological work: Retrospective analysis of 232 victim consultations to the medico-judicial unit of CHU de Montpellier

Doi : 10.1016/j.medleg.2018.05.001 
T. Perrot , E. Baccino, P. Cathala, E. Margueritte
 Département de médecine légale, hôpital Lapeyronie, CHU de Montpellier, 371, avenue du Doyen-Gaston-Giraud, 34295 Montpellier cedex 5, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 13
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’Incapacité Totale de Travail (I.T.T.) permet aux magistrats d’apprécier la gravité de violences, qu’elles soient physiques ou psychologiques. Les recommandations de la Haute Autorité de santé rappellent la nécessité de prendre en compte ces aspects psychologiques lors de la rédaction de certificats médicaux initiaux, bien qu’il n’existe pas de critères standardisés pour cela.

Matériel et méthodes Nous avons mené une étude rétrospective, analysant les dossiers de 232 victimes de violences à l’unité médico-judiciaire du CHU de Montpellier, à la recherche de critères médicaux et psychologiques déterminants dans la fixation de leurs durées d’I.T.T. Les critères psychologiques étudiés sont ceux de l’état de stress aigu du DSM-V.

Résultats Nous mettons en évidence des facteurs en faveur de durées d’I.T.T. plus courtes (âge jeune, absence de souvenirs répétitifs ou d’hypervigilance), et d’autres en faveur de durées d’I.T.T. plus longues (âge plus élevé, contexte d’attentat, présence de signes dissociatifs ou de détresse lors de l’exposition des victimes à des indices rappelant les faits).

Discussion Nous étudions des critères validés et admis par la communauté psychiatrique, ceux du DSM-V, pouvant être recherchés et utilisés par tout médecin quelle que soit sa spécialité. Notre étude dégage ceux ayant un retentissement fonctionnel marqué, fortement corrélés aux durées d’I.T.T. des victimes, comme les signes envahissants ou d’hypervigilance précédemment cités.

Conclusion

La présence d’un état de stress aigu constitué est un marqueur significatif en faveur d’un allongement d’une durée d’I.T.T., et certains de ses critères sont encore plus discriminants.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Total incapacity for work period allows magistrates to graduate violence severity, whether physical or psychological. French “Haute Autorité de santé” recommendations remember the need to take into account these psychological aspects when writing initial medical certificates, although there are no standardized criteria for this.

Patient and method

We led a retrospective study, analyzing the records of 232 victims of violence in the medico-judicial unit of Montpellier University Hospital, in search of medical and psychological criteria determining in the period of total incapacity for work. Psychological criteria studied are those of acute stress disorder of the DSM-V.

Results

We highlight factors of shorter total incapacity for work periods (young age, absence of repetitive memories or hypervigilance), and factors of longer total incapacity for work periods (higher age, context of attack, presence of dissociative signs or distress when exposing victim to evidence-based indicia).

Discussion

We study criteria accepted by the psychiatric community, those of the DSM-V, which can be researched and used by any doctor whatever his specialty. Our study enhances those with a marked functional impact, strongly correlated with the duration of total incapacity for work periods, such as the invasive signs or hypervigilance previously mentioned.

Conclusion

Constituted acute stress disorder presence is a significant marker in favor of an extension of total incapacity for work. Some of its criteria are even more discriminating.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : I.T.T. psychologique, Violences volontaires, Attentats

Keywords : Psychological total incapacity for work, Voluntary violence, Attacks


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 9 - N° 3

P. 103-115 - septembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • The profile of women victims of domestic violence in Morocco
  • F.A. Boughima, R. Razine, H. Benyaich, M. Mrabet
| Article suivant Article suivant
  • Test de concordance de script : mise au point et applications au domaine de la médecine légale
  • A. Franchi, M. Braun, L. Joly, J.P. Fournier, L. Martrille

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.