Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Chirurgie des paragangliomes cervicaux - 17/09/18

[46-500]  - Doi : 10.1016/S2211-0402(17)55868-7 
C.A. Righini a,  : Professeur des Universités, praticien hospitalier, M. Makeieff b : Professeur des Universités, praticien hospitalier, I. Atallah a : Praticien hospitalier universitaire, E. Reyt a : Professeur des Universités, praticien hospitalier, G. Marques Guillaume c : Praticien hospitalier, J. Thariat d : Praticien des centres de lutte contre le cancer
a Clinique universitaire d'oto-rhino-laryngologie, CHU de Grenoble, Hôpital Nord, Michallon, CS 10217, 38043 Grenoble cedex, France 
b Oto-rhino-laryngologie, Chirurgie cervicofaciale, Hôpital Robert-Debré, CHU de Reims, Reims, France 
c Chirurgie vasculaire, Hôpital Robert-Debré, CHU de Reims, Reims, France 
d Service de radiothérapie, Centre François-Baclesse, Caen, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 15
Iconographies 15
Vidéos 1
Autres 1

Résumé

Les paragangliomes représentent 0,6 % des tumeurs de la tête et du cou. Elles dérivent embryologiquement de la crête neurale. Elles sont bénignes dans 95 % des cas. Il existe des formes familiales liées à des mutations de l'enzyme succinate déshydrogénase. Au niveau cervical, les deux principales localisations anatomiques de ces tumeurs sont le nerf vague et le corpuscule carotidien. Elles peuvent être uni- ou bilatérales. Le bilan préthérapeutique a fait de nombreux progrès, en particulier dans le domaine de l'imagerie morphologique ou métabolique. L'optimisation du bilan préthérapeutique a permis d'améliorer le choix du type de traitement et la qualité de l'exérèse chirurgicale de ces tumeurs qui doit être adaptée à la localisation et à la taille tumorale. Le choix du traitement chirurgical dépend de l'état général et des antécédents du patient. Quant aux voies d'abord, elles dépendent du site tumoral et de l'extension de la tumeur. D'une façon générale, le traitement de ces tumeurs nécessite une collaboration entre les chirurgiens cervicofaciaux, vasculaires, et les médecins anesthésistes réanimateurs.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Tête et cou, Paragangliome, Tumeur glomus carotidien, Tumeur du nerf vague, Radiothérapie, Chirurgie


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Chirurgie des espaces parapharyngés
  • M. Makeieff, B. Guerrier
| Article suivant Article suivant
  • Parotidectomies
  • Boris Petelle, Elisabeth Sauvaget, Patrice Tran Ba Huy

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.