Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Étude du fond d’œil en fonction de l’âge dans le pseudoxanthome élastique chez 158 patients - 18/09/18

Study of fundus examination by age in 158 pseudoxanthoma elasticum patients

Doi : 10.1016/j.jfo.2018.03.003 
V. Pipelart a, S. Leruez a, L. Martin b, c, N. Navasiolava c, S. Henni c, d, J.-M. Ebran a, , c
a Service d’ophtalmologie, centre hospitalier universtaire, 49100 Angers, France 
b Service de dermatologie, centre hospitalier universitaire, 49100 Angers, France 
c Centre de référence des maladies rares de la peau (MAGEC), consultation multidisciplinaire pseudoxanthome élastique, CHU, 49100 Angers, France 
d Service d’explorations fonctionnelles vasculaires, centre hospitalier universitaire, 49100 Angers, France 

Auteur correspondant. Service d’ophtalmologie, CHU, 2, rue Larrey, 49933 Angers cedex 9, France.Service d’ophtalmologie, CHU2, rue LarreyAngers cedex 949933France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Étudier la prévalence des anomalies du fond d’œil (FO) chez des patients atteints de pseudoxanthome élastique (PXE) en fonction de leur âge.

Matériel et méthodes

Tous nos patients ont bénéficié d’un examen ophtalmologique complet dans le cadre d’une consultation pluridisciplinaire pour le PXE dans un centre national de référence. Les différents clichés du FO ont été analysés de façon rétrospective sur 9 ans.

Résultats

La cohorte était composée de 158 patients âgés de 10 à 90 ans. (60 hommes et 98 femmes âgés de 45±17 ans). La peau d’orange (55,6 %), était le premier signe observé chez les jeunes patients. Elle disparaissait avec l’âge. Les stries angioïdes (100 %) apparaissaient pendant la seconde décennie : d’abord hypofluorescentes puis hyperfluorescentes après 40 ans. Les queues de comète (54,1 %), les drusen du nerf optique (19 %) et la pigmentation périphérique (39,9 %) étaient retrouvés dans les différentes tranches d’âge. L’atrophie maculaire (33,5 %) pouvait être consécutive à une néovascularisation sous-rétinienne (40,8 %), à une pattern dystrophy (7,9 %) ou à une fibrose sous-rétinienne (5,3 %). La survenue d’une néovascularisation apparaissait au décours de la 4e décennie.

Discussion

La calcification progressive centrifuge de la membrane de Bruch est à l’origine des nombreux aspects du FO successivement observés chez les patients PXE.

Conclusion

La connaissance de l’histoire naturelle du PXE permet au clinicien d’expliquer et de rassurer les patients sur les risques évolutifs de l’atteinte ophtalmologique. Notamment sur le fait que les complications néovasculaires ne se déclarent qu’à partir de la 4e décennie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

To study the prevalence of fundus anomalies among patients with pseudoxanthoma elasticum as a function of their age.

Material and methods

All patients have had a complete ophthalmologic examination in multidisciplinary consultation for PXE in a national reference center.

Results

Hundred and fifty-eight patients (60 men and 98 women aged from 10 to 90 years old, mean 45±17 years) were included in a cross-sectional retrospective study. All fundus pictures were retrospectively reviewed over 9 years. Peau d’orange (55.6 %), was the first fundus feature observed in younger patients and disappeared with age. Angioid streaks (100 %), appeared during the second decade of life: at first hypofluorescent and then hyperfluorescent after 40 years old. Crystalline bodies (54.1 %), optic nerve head drusen (19 %) and peripheral pigmentation (39.9 %) were found in the various age groups. Macular atrophy (33.5 %) could have resulted from subretinal neovascularization (40.8 %), pattern dystrophies (7.9 %) or subretinal fibrosis (5.3 %). The onset of neovascularization appeared during the fourth decade.

Discussion

Progressive centrifugal calcification of Bruch's membrane is the cause of the many fundus features observed in PXE patients.

Conclusion

Knowledge of the natural history of PXE can help the clinician explain and reassure patients about the evolving risks of ophthalmological involvement, particularly the fact that neovascular complications arise from the fourth decade.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Pseudoxanthome élastique, Calcification, Membrane de Bruch, Atrophie de l’épithélium pigmenté de la rétine

Keywords : Pseudoxanthoma elasticum, Calcification, Bruch membrane, Retinal pigment epithelial atrophy


Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 41 - N° 7

P. 592-602 - septembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Simultaneous penetrating keratoplasty and amniotic membrane transplantation in eyes with a history of limbal stem cell deficiency
  • V.M. Borderie, O. Levy, C. Georgeon, N. Bouheraoua
| Article suivant Article suivant
  • Two year outcome in treatment-naive patients with neovascular age-related macular degeneration (nAMD) using an individualized regimen of Aflibercept
  • A. Barakat, V. Rufin, T.H.C. Tran

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.