Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Profil du glaucome néovasculaire chez les patients sénégalais - 18/09/18

Profile of neovascular glaucoma in Senegalese patients

Doi : 10.1016/j.jfo.2017.11.040 
M.N. Ndiaye-Sow , S.M. Seck, M. Dieng, M. Diakhaté-Diouf, G.A. Agboton, N.N. Gueye
 Service d’ophtalmologie de l’hôpital d’instruction des Armées, hôpital principal de Dakar, BP 3006, Dakar, Sénégal 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Décrire les étiologies, la présentation clinique et la prise en charge thérapeutique du glaucome néovasculaire (GNV) chez les patients sénégalais.

Patients et méthodes

Nous avons réalisé une étude rétrospective sur les dossiers des patients suivis pour GNV entre 1993 et 2016. Nous avons inclus les yeux présentant une rubéose irienne avec ou sans hypertonie oculaire. Pour chaque patient, nous avons relevé l’âge, le sexe, les antécédents médicaux et ophtalmologiques, les données de l’examen ophtalmologique, les modalités thérapeutiques réparties en hospitalisation, gestes thérapeutiques et nombre d’hypotonisants prescrits. Nous avons utilisé le logiciel épi-info 7 pour l’analyse des données.

Résultats

Quarante-huit yeux de 44 patients étaient atteints. L’âge moyen était de 59,7 ans et le sexe ratio de 2,1. Les étiologies étaient le diabète de type II chez 31,8 % des patients et une occlusion de la veine centrale de la rétine chez 16,6 % des yeux. La cécité touchait tous les yeux. La douleur oculaire était présente chez 75 % des yeux, un cercle périkératique chez 29,1 % des yeux, une mydriase aréflexique chez 31,25 % des yeux. La pression intraoculaire moyenne était 49,7mmHg. Un œdème cornéen était observé à 54,1 % des yeux. L’examen du fond d’œil montrait 14,5 % de rétinopathie proliférante. Le traitement avait nécessité une hospitalisation chez 43,75 % des patients. Les gestes thérapeutiques réalisés étaient la cyclocryoapplication pour 31,25 % des yeux, l’injection rétrobulbaire xylo-alcool pour 14,5 % des yeux et la photocoagulation panrétinienne (PPR) au laser à 12,5 % des yeux. Les hypotonisants étaient utilisés en bithérapie pour 29 % des yeux, en trithérapie et quadrithérapie pour 25 % des yeux chacun.

Discussion

Les étiologies sont comparables aux données de la littérature. Le diagnostic était tardif et les moyens thérapeutiques limités par des conditions économiques défavorables.

Conclusion

Le GNV du patient sénégalais est une affection de l’homme de la soixantaine. Il est responsable de cécité irréversible douloureuse au traitement difficile d’où l’intérêt de sa prévention par une surveillance rigoureuse et un traitement énergique de toute ischémie rétinienne.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objective

To describe the etiologies, clinical presentation and therapeutic management of neovascular glaucoma (NVG) in Senegalese patients.

Patients and methods

We retrospectively studied the records of patients followed for NVG between 1993 and 2016. We included eyes with Iridis rubeosis with or without ocular hypertension. We recorded age, sex, medical and ophthalmologic history, results of the eye examination, treatment modalities broken up into hospitalisation, procedural interventions and number of antiglaucoma medications prescribed. The data analysis was performed by epi-info 7.

Results

Forty-eight eyes of 44 patients were included. The mean age was 59.7 years and sex ratio 2.1. Etiologies were type 2 diabetes in 31.8 % cases and central retinal vein occlusion in 16.6 % cases. All eyes were blind. Eye pain was present in 75 % of eyes, a limbal flush in 29.1 % of eyes and mydriasis in 31.25 % of eyes. Mean intraocular pressure was 49.7mmHg. Corneal edema occured in 54.1 % of eyes. Fundus examination showed proliferative retinopathy in 14.5 %. Treatment required hospitalisation for 43.75 % of patients. Therapeutic procedures were cyclocryoapplication for 31.25 % of eyes, retrobulbar xylo-alcohol injection for 14.5 % of eyes and panretinal laser photocoagulation (PRP) for 12.5 % eyes. Antiglaucoma preparations were used in dual therapy for 29 % of eyes, in triple therapy and quadruple therapy for 25 % of eyes each.

Discussion

The etiologies are comparable to those described in the literature. The diagnosis was late and treatment limited by adverse economic conditions.

Conclusion

NVG in Senegalese patients is an affection of men in their sixties. It is responsible for irreversible painful blindness for which treatment is difficult – thus the interest in prevention by strict monitoring and prompt treatment of any retinal ischemia.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Glaucome néovasculaire, Sénégalais, Rubéose irienne, Ischémie, Diabéte, Occlusion de la veine centrale de la rétine

Keywords : Neovascular glaucoma, Senegalese, Iridis rubeosis, Ischemia, Diabetes, Central retinal vein occlusion


Plan


 Communication orale présentée lors du 123e congrès de la Société française d’ophtalmologie en mai 2017.


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 41 - N° 7

P. 637-641 - septembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Secondary intraocular lens implantation with absence of capsular support: Scleral versus iris fixation
  • J. Nehme, M. Sahyoun, M. Saad, E. Slim, R. Farhat, G. Azar, A. Jalkh, A. Samaha
| Article suivant Article suivant
  • La kératoprothèse de Boston dans la prise en charge de la cécité cornéenne : intérêts et limites
  • N. Stolowy, M. Callet, M. Beylerian, L. Hoffart, G. Ho Wang Yin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.