Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Modélisation dosimétrique de la curiethérapie focale prostatique à bas débit de dose : bénéfice d’un traitement de la lésion index associé à une irradiation prophylactique - 19/09/18

Doi : 10.1016/j.canrad.2018.07.079 
G. Dissaux 1, , J. Bert 2, D. Visvikis 2, O. Pradier 1, A. Valeri 3, U. Schick 1
1 Radiothérapie, CHRU de Brest 
2 LaTIM, Inserm UMR 1101 
3 Urologie, CHRU de Brest, Brest, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif de l’étude

Évaluer l’impact dosimétrique de différentes modalités de curiethérapie prostatique focales de bas débit de dose.

Matériel et méthode

Des dosimétries ont été réalisées pour simuler une irradiation de l’hémiglande et de la lésion index à la dose de 160Gy, ainsi qu’une irradiation prophylactique de 110Gy de la glande entière (whole gland boost) ou de l’hémiglande (hémiglande boost) avec un boost sur la lésion index chez 30 patients ayant été pris en charge par curiethérapie standard de la prostate et avec une lésion index à l’IRM. Les contraintes habituelles aux organes à risque ont été considérées. La couverture du volume cible prévisionnel (PTV) (D90 %, V100 %, V150 %, V200 % [Dx % : dose dans× % du volume ; V× % : volume recevant× % de la dose prescrite]) et les doses dans les organes critiques rectum, urètre, et bandelettes neurovasculaires ont été recueillies pour chacun des scénarios dosimétriques et comparés à l’aide d’un test d’analysis of variance (ANOVA) avec correction de Bonferroni.

Résultats

Les objectifs (V100>95 %, D90>160Gy) ont été respectés pour chacune des 150 dosimétries réalisées, avec une D90 % et un V100 % dans la lésion index de 220,2Gy et 99,9 %, 227Gy et 99,9 %, 235,5Gy et 99,2 %, 209,7Gy et 99,6 %, et 213,2Gy et 99,6 % respectivement pour les plans glande entière, hémiglande, lésion index, glande entière boost et hémiglande boost. Les D2cm3 moyennes rectales étaient de 105,9Gy, 83,76Gy, 27,4Gy, 83,4Gy et 63,6Gy respectivement pour les plans glande entière, hémiglande, lésion index, glande entière boost, et hémiglande boost. Les D10 % urétrales moyennes étaient de 178,8Gy, 163,8Gy, 54,2Gy, 148,8Gy et 127,1Gy et les D0,1cm3 moyennes de la bandelette neurovasculaire homolatérale respectivement de 160,6Gy, 159,7Gy, 65,5Gy, 121,7Gy, et 118,5Gy. Tous les scénarios permettaient une meilleure épargne des organes à risque que le traitement standard (p<0,05). De même, la glande entière boost était meilleure que l’hémiglande (p<0,05) pour chacun des organes à risque considéré.

Conclusion

La curiethérapie focale par glande entière boost permet une réduction significative des doses dans les organes à risque par rapport à une curiethérapie standard ou de l’hémiglande, et devrait donc permettre une diminution de la toxicité. Son intérêt reste à confirmer dans le cadre d’un essai prospectif.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 22 - N° 6-7

P. 723 - octobre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Efficacité et tolérance de la curiethérapie de haut débit de dose de complément pour le carcinome épidermoïde du canal anal
  • É. Bertin, K. Bénézery, D. Lam Cham Kee, E. François, M. Gautier, J.-P. Gérard, A.T. Falk, J.-M. Hannoun-Lévi
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation de la prise en charge des effets secondaires liés aux traitements des cancers gynécologiques pour des patientes ayant bénéficié d’une curiethérapie utérovaginale ou intravaginale
  • C. Kerr, M.E. Huteau, M. Jarlier, C. Perrier, A. Ducteil, D. Azria, H. Gely, A. Stoebner Delabarre

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.