Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Refus scolaire et absentéisme à l'adolescence - 27/09/18

[37-216-D-10]  - Doi : 10.1016/S1633-776X(18)94143-8 
H. Denis, Psychiatre pour enfant et adolescent, praticien hospitalier, PhD , E. Caron : Interne en psychiatrie
 Département universitaire de pédopsychiatrie, Médecine psychologique enfants et adolescents (MPEA) n̊ 2 Peyre Plantade, Centre hospitalier régional universitaire de Montpellier, avenue du Doyen-Gaston-Giraud, 34295 Montpellier cedex 5, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L'absentéisme scolaire à l'adolescence est une préoccupation majeure en France comme dans de nombreux pays. Les causes de ces absences sont variables, multiples et associées : les difficultés émotionnelles, comme l'anxiété ou la dépression, les troubles du comportement, les difficultés familiales et sociales, les troubles des apprentissages, le manque de motivation ; elles sont associées éventuellement à des intérêts prédominants présents à l'extérieur de l'école. Le refus scolaire anxieux est l'entité la plus étudiée et documentée aussi bien sur le plan descriptif que thérapeutique. Il s'agit de jeunes absents de l'école pour des raisons principalement anxieuses. Les troubles internalisés sous-jacents sont très souvent retrouvés (anxiété et/ou dépression) et sont parfois associés à des troubles externalisés. La prise en charge est pluridisciplinaire scolaire et psychiatrique : traitement psychothérapique, rescolarisation progressive et guidance parentale. Pour les autres causes d'absentéisme, l'analyse fonctionnelle de chaque situation permet d'élaborer un plan de soins adapté à chaque jeune. Une coordination des différentes interventions est nécessaire : scolaire, psychologique, sociale, judiciaire. Le pronostic de l'absentéisme est académique, social et psychiatrique et paraît sévère en l'absence de traitement adapté : l'absentéisme scolaire et les troubles émotionnels se maintiennent, avec des risques de décrochage scolaire, de troubles de la socialisation et d'aggravation d'autres pathologies psychiatriques. L'équilibre familial est également bouleversé. Le repérage de ces adolescents absents de l'école peut permettre de leur proposer une intervention adaptée. Dans les cas de refus scolaires anxieux, la prise en charge de l'anxiété permet un retour progressif en scolarité dans la plupart des cas. Pour les autres causes d'absentéisme, les interventions multidisciplinaires permettent d'élaborer un projet de formation, une reprise de la vie sociale, et ainsi de s'inscrire dans un projet de vie plus réaliste et constructif.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Refus scolaire anxieux, Absentéisme, Adolescence, Phobie scolaire


Plan


 Pour citation, ne pas utiliser la référence ci-dessus de cet article, mais la référence de la version originale publiée dans EMC - Psychiatrie 2018;15(3):1-10 [Article 37-216-D-10].


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Troubles des conduites alimentaires à l'adolescence
  • I. Nicolas, C. Lamas, M. Corcos
| Article suivant Article suivant
  • Harcèlement entre pairs en milieu scolaire
  • N. Catheline, V. Linlaud-Fougeret

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.