Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Médicaments à haut risque : état des lieux de leur utilisation dans des services d’hospitalisation conventionnelle adulte au CHU - 04/10/18

High alert medication: State of play of their use in conventional adult clinical departments in a university hospital

Doi : 10.1016/j.phclin.2018.04.005 
C. Belliardo, E. Bouillot, D. Heurte, C. Curti, C. Castera-Ducros, P. Vanelle, P. Rathelot
 Service central de la qualité et de l’information pharmaceutiques, Assistance publique–Hôpitaux de Marseille (AP–HM), 80, rue Brochier, 13005 Marseille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Cette étude propose un état des lieux de l’utilisation des médicaments à haut risque (MHR) au cours des différentes étapes de la prise en charge médicamenteuse (PECM), au sein des services d’hospitalisation conventionnelle adulte d’un CHU.

Matériel et méthodes

Parmi 36 services de médecine, chirurgie et psychiatrie, 288 patients ont été recrutés au hasard à la hauteur de 8 patients par service.

Résultats et discussion

Il ressort que durant le séjour des 288 patients ainsi recrutés, 58,3 % d’entre eux reçoivent au moins un MHR qui appartient, dans 99 % des cas, à l’une des quatre classes thérapeutiques suivantes : antithrombotiques, analgésiques opioïdes, antidiabétiques ou solutions d’électrolytes. La prescription médicale, première étape de la PECM, met en évidence un taux de non-conformité assez faible de 6,4 %. La dispensation pharmaceutique, seconde étape, fait état d’un taux de non-conformité encore plus faible, de 3,7 %. Enfin, l’étape d’administration, évaluée par un audit de la conformité des piluliers préparés par les infirmiers au regard de la prescription et de l’identification des médicaments, met en évidence un taux global de non-conformité de 44 %. Ce taux très élevé peut s’expliquer par le nombre de paramètres évalués au cours de l’audit.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

This study offers an update on high-alert medication (HAM) at the various steps of medication use management in the conventional adult clinical departments of a university hospital.

Materiel and methods

In 36 medical, surgical and psychiatric departments, 288 patients were randomly recruited, at a rate of 8 patients per department.

Results and discussion

During hospital stay, 58.3% of the 288 patients received at least one HAM; 99% of these belonged to one of four therapeutic classes: antithrombotics, opioid analgesics, antidiabetics, or electrolyte solutions. Medical prescription, which is the first stage of the medication use management system, showed a fairly-low non-conformity rate of 6.4%. Pharmaceutical dispensation, which is the second stage, showed an even lower rate of 3.7%. Finally, the administration stage, evaluated by an audit of pillboxes prepared by nurses comparing prescriptions and identification of the pills, showed an overall non-conformity rate of 44%. This high rate may be explained by the large number of parameters audited.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Analgésiques opiacés, Anticoagulants, Antidiabétiques, Management de la prise en charge médicamenteuse, Médicaments à haut risque, Solution d’électrolytes

Keywords : Opioid analgesics, Anticoagulant drugs, Antidiabetic drugs, Medication use system management, High-alert medication, Electrolyte solutions


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 53 - N° 3

P. 223-230 - juillet 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Sécurisation du circuit du médicament à l’hôpital : audits de stockage des médicaments au plus près de l’administration et propositions d’amélioration
  • D. Macquart de Terline, P. Hindlet, B. Carmona, A. Fratta, F. Baud, C. Fernandez, M. Antignac
| Article suivant Article suivant
  • Mise en place d’un programme d’éducation thérapeutique pour les patients atteints d’hypertension artérielle pulmonaire dans un service de pneumologie
  • A. Flatres, S. Hamonou, M. Baudon-Lecame, E. Bergot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.