Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation des pratiques de préparation et d’administration des médicaments dans un service de réanimation médicale - 04/10/18

Evaluation of medication preparation and administration practice in an intensive care department

Doi : 10.1016/j.phclin.2018.02.004 
G. Belhabib a, , b , H. Fares a, b, O. Gloulou a, b, M. Boussarsar a, b, c, N. Chouchane a, b
a Service de pharmacie, CHU Farhat Hached, rue Ibn Jazzar, 4031 Sousse, Tunisie 
b Faculté de pharmacie de Monastir, rue Ibn Sina, 5000 Monastir, Tunisie 
c Faculté de médecine Ibn Jazzar, rue Ibn Jazzar, 4000 Sousse, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’erreur liée à l’administration et à la préparation des médicaments occupe la deuxième place en termes de fréquence. L’objectif de notre étude était d’estimer la nature et la fréquence des erreurs de préparation et d’administration des médicaments dans le but d’entamer les mesures correctives nécessaires afin d’améliorer la prise en charge thérapeutique du patient.

Matériel et méthode

Il s’agit d’une étude prospective de trois mois par observation directe, et en insu, des pratiques quotidiennes des infirmières lors de l’étape de préparation et d’administration des médicaments dans le service de réanimation médicale du centre hospitalo-universitaire Farhat Hached à Sousse. Une grille adaptée aux caractéristiques du service a été élaborée pour faciliter le recueil des données inspiré des recommandations de sociétés savantes.

Résultats

Au total, 528 observations ont été recensées, 119 erreurs médicamenteuses ont été retrouvées dont 25 médicaments ont été impliqués. L’étape de préparation comptabilise le plus grand nombre des erreurs avec 46 % (n=54) suivi respectivement de l’étape d’avant administration dans 22 % (n=26), de l’étape de traçabilité et de la gestion du risque dans 21,6 %. Tandis que l’étape de l’administration comptabilise le moins d’erreurs avec 11,6 % de cas. Les classes de médicaments les plus impliquées sont les antibiotiques dans 42 % (n=10) de cas suivi de médicaments de la cardiologie dans 20 % de cas.

Conclusion

Notre étude a permis d’identifier la typologie, la gravité et la fréquence des erreurs de préparation et d’administration des médicaments dans notre service et de mettre en route les mesures correctives nécessaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Drug administration and preparation errors are the second most frequent medication errors, after prescription error. The aim of our study was to estimate the nature and frequency of medication preparation and administration errors, in order to undertake the corrective measures necessary to improve the patient's therapeutic management.

Method

A 3-month prospective direct observational blinded study was carried out in the intensive care department of the Farhat Hached University Hospital in Sousse, Tunisia, analyzing the daily practice of nurses during drug preparation and administration. Data collection used a form inspired by international guidelines, adapted to the specificities of the department.

Results

Five hundred and twenty-eight observations were recorded; 119 medication errors were found, involving 25 drugs. The preparation step accounted for the largest number of errors (n=54; 46%), followed by the pre-administration step (n=26; 22%) and the traceability and risk management step (21.6%); the administration step showed the lowest rate of error (11.6%). The drug classes most frequently concerned were antibiotics (n=10; 42%), followed by cardiology drugs (20%).

Conclusion

Our study identified the typology, severity and frequency of medication preparation and administration errors in our department, enabling corrective measures to be undertaken.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Administration, Erreur médicamenteuse, Préparation

Keywords : Administration, Medication error, Preparation


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 53 - N° 3

P. 241-247 - juillet 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Mise en place d’un programme d’éducation thérapeutique pour les patients atteints d’hypertension artérielle pulmonaire dans un service de pneumologie
  • A. Flatres, S. Hamonou, M. Baudon-Lecame, E. Bergot
| Article suivant Article suivant
  • Élaboration et validation d’un outil de codification des interventions pharmaceutiques réalisées lors de la dispensation des médicaments en essais cliniques : résultats d’une expérience pilote
  • A.-L. Yailian, J. Pajot, D. Laleye, C. Coudret, A. Viard, C. Pivot, C. Dhelens

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.